L’esprit Canal+ : derrière la dérision, le fanatisme

[court extrait d'un long article]

L’esprit Canal+, aujourd’hui si sûr de lui et de ses « valeurs », est né d’une ambition de racoler des CSP+ [catégories socio-professionnelles supérieures NDLR] pour une chaîne payante diffusant, outre des films, du foot, des blagues et du cul…

Autrement dit l’alliance de l’argent et de la vulgarité dans un grand éclat de rire expulsant de la fête les peine-à-jouir. L’esprit canal peut être vu comme le condensé d’un certain esprit des années 80 : une gauche « moins coco que cokée », le triomphe des pubards, la salsa effrénée d’une nouvelle bourgeoisie urbaine sans scrupule n’ayant conservé, en guise de morale, qu’un pin’s « Touche pas à mon pote » et son vote socialiste.

L’esprit Canal est un symptôme flagrant du retournement concret des idéaux de la gauche. Comment les défenseurs du peuple sont devenus ses plus féroces contempteurs, en se muant en une élite inculte et agressive. Comment les irrévérencieux se sont faits gardiens du dogme en utilisant la dérision pour neutraliser tout contradicteur et se dispenser d’avoir à justifier aucun de ses arguments. Comment les comiques sont devenus des pompeux, les « généreux » des friqués cyniques, les avant-gardistes des réactionnaires jaloux de leurs prérogatives.

L’esprit Canal, c’était l’impertinence, ce fut le mépris. Ce n’est plus désormais qu’une grimace de haine fanatique et satisfaite. Il est vraiment l’heure de se désabonner…

Lire l’article sur l’OJIM, Observatoire des journalistes

Complément

Quel électorat pour quel média ?

Canal + ? « Une chaîne de bobos » ! France Inter ? C’est « radio Bolcho » ! Aucun doute, Marine Le Pen est totalement raccord avec ses électeurs. Les téléspectateurs du Grand Journal ne comptent dans leurs rangs que deux minusculissimes pourcents de votants FN aux dernières municipales ! Et les sympathisants frontistes sont tout aussi peu nombreux à s’arrêter sur la fréquence de la chaîne reine de Radio France…

Radio

Presse quotidien

Hebdo

TV

Intégralité du sondage
lire le commentaire du sondage de Marianne

« Non, Libé n’est pas sauvé ! »

Non, Libé n’est pas sauvé ! », tiennent à faire savoir les représentants des salariés, qui ont convié la presse au siège du journal, lundi 31 mars. Pour eux, la « communication » de l’actionnaire Bruno Ledoux qui a assuré, vendredi, être prêt à investir 18 millions d’euros dans l’entreprise, s’apparente à du vent. (…)

« Même s’ils trouvent de l’argent, ce n’est pas avec eux qu’on pourra construire un projet éditorial de façon intelligente », lâche un représentant.

Lire l’articleLe Monde via Les Observateurs

 

Novlangue & Médias : des cambrioleurs « en difficulté financière et sociale »

Victime de plusieurs vols de gasoil, cet agriculteur de Frasne-le-Château s’est équipé d’un appareil photo avec détecteur de mouvements. L’appareil envoie automatiquement la photo prise par MMS sur un portable.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’agriculteur reçoit un cliché de deux hommes munis d’une lampe torche et affairés à siphonner le carburant de ses engins motoculteurs.

Les deux hommes, en difficulté financière et sociale, ont été interpellés  par les gendarmes et ont reconnu les faits, ainsi que huit autres cambriolages dans le secteur.

Le Parisien – merci quidam

La phrase du jour : « Dany Boon rivalise presque de popularité avec le pape François »

« Selon notre sondage exclusif BVA, Dany Boon atteint des sommets de popularité auprès des Français. Ils sont 84% à avoir une bonne opinion du comédien. L’auteur de «Bienvenue chez les Ch’tis» rivalise presque avec le pape François (85%).

Extrait du Parisien

[NDLR : Pour les lecteurs qui ne comprendraient pas l'objectif de cet article, nous pointons du doigt le mécanisme mental et les ressorts intellectuels qui conduisent à mettre sur le même plan un acteur comique et le chef de l'Eglise catholique, 266e pape de l'histoire de la chrétienté.]

« Journaliste, cette profession qui a trahi la France »

77 % des Français ne croient plus les médias. De source sûre, puisque c’est l’organe principal de diffusion de la pensée unique qui le dit : Le Monde. Comment expliquer pareil désamour ? (…)

[Texte principal à lire sur le site source]

(…) La réinformation est ainsi devenue un travail vital. Depuis un an, les sites alternatifs explosent. Et on est désormais mieux informé par le site La Voix de la Russie, que par la Pravda des chaînes publiques . En attendant le lancement de TV Libertés, le 30 janvier prochain…

->> Lire l’article sur Boulevard Voltaire

Les immigrés, la Voix du Nord, et Jérémie Jacquemin

[NDLR : nouvel article de La Voix du Nord sur les mérites de Jérémie Jacquemin.]

Football : une équipe de migrants qui repousse les frontières

Depuis 1995 et l’âge de 15 ans, Jérémie Jacquemin joue au football avec les migrants.

Lorsque le trentenaire évoque le football, ce n’est pas pour parler de lui. Mais de ses copains les migrants. Ceux pour qui il s’investit au quotidien depuis de nombreuses années. «Le temps de quelques passes, ils oublient leurs soucis, leur existence difficile. Chaque dimanche, on est régulièrement près de soixante-dix.» Le sport fait tomber les barrières, supprime les frontières, Jérémie en est convaincu :

« Dans notre collectif, Soudanais, Érythréens, Tchadiens, Éthiopiens, tous poussent la balle dans le même sens. Solidaires.« 

Voix du Nord

———————–

En septembre dernier, la Voix du Nord offrait déjà à ses lecteurs ce portrait [reprise de l'article de Fdesouche]

Calais : Jérémie loge 17 migrants dans son petit appartement

[extraits] La semaine dernière encore, il logeait dix-sept migrants dans son petit appartement à Calais. Grande gueule et grand cœur, Jérémie Jacquemin, 33 ans, n’est pas de ceux qui s’engagent à moitié.

Ce garçon made in Calais passe tout son temps avec les migrants. Vous le trouverez dans les squats, assis avec les autres sur un canapé ou par terre. Quand les migrants sont à la rue, ça l’énerve. Alors il en a accueilli dix-sept chez lui. Dans son appartement, ils sont tous là. Syriens, Pakistanais, Soudanais, Afghans… L’un descend les poubelles, l’autre nettoie la table, sert le thé… Ils l’adorent, Jérémie. Ils disent même que « c’est le meilleur mec à Calais ». Voilà donc plus de quinze ans qu’il consacre tout son temps aux migrants. « Un travail à plein temps », dit-il.

Il touche le RSA (revenu de solidarité active) et ne travaille pas comme tout le monde, alors qu’il a des diplômes (notamment en plomberie). Il avoue s’être « fait virer » de son dernier job « pour arrogance ». Voix du Nord

 

Mort de Mandela : la BBC accusée d’avoir perdu tout sens de la mesure

[Résumé] La BBC est accusée d’avoir perdu tout sens de la mesure dans la couverture médiatique de la mort de Nelson Mandela.

Plus de 100 émissions « spéciales » ont été diffusées sur le sujet cette dernière semaine sur les chaines télévisées et les radios du réseau de la BBC. La chaine a envoyé sur place 140 personnes (journalistes, équipes techniques etc.)

Durant la semaine :
• la BBC1 et BBC2 ont consacré 21 heures de direct aux événements
• Radio 5 live y a consacré 48 heures d’antenne.
• Radio 4 : 10 heures d’antenne
• BBC world service : 27 heures d’antenne
• etc

Un député a estimé que c’était la preuve que la BBC recevait trop de subventions publiques :

« Ils dilapident l’argent du contribuable alors que beaucoup de gens ont du mal à payer leur redevance ».

Daily Mail