Pour clore scientifiquement le débat sur la théorie du genre (vidéo)

Notre orientation sexuelle peut-elle être déterminée dès notre naissance ? Responsable du Groupe de Recherches en Neuroendocrinologie du Comportement à l’Université de Liège, Jacques Balthazart nous donne son avis.


Est-ce qu'on naît homosexuel ? par Universite_de_Liege

Versailles : la Manif Pour Tous rassemble plusieurs milliers de personnes

Plusieurs milliers de personnes ont défilé dimanche après-midi 15 décembre (selon la police, la manifestation a mobilisé environ 6.000 personnes, les organisateurs avançaient le chiffre de 30.000 participants), dans les rues de Versailles, à l’appel de la Manif pour tous, pour dénoncer « la familiphobie du gouvernement.« 

Le cortège, garni de ballons et drapeaux bleus et roses, ainsi que de bonnets roses, s’est élancé peu après 15h30, derrière une banderole portant l’inscription « Familles attaquées = société en danger. »

« Même si le gouvernement avance plus ou moins masqué, il y a une attaque systématique à l’égard des familles », a affirmé une porte-parole de la Manif pour tous, Principaux exemples avancés à l’appui: « le déploiement d’une idéologie du genre à l’école, la déconstruction de la filiation biologique pour une filiation sociale avec la PMA (procréation médicalement assistée) et la GPA (gestation pour autrui), le matraquage fiscal » infligé aux familles et « la réduction du congé parental. »

(…) France 3 Île de France

Transgenre : Un homme donne naissance à un bébé en Europe

Pour la première fois en Europe, un homme transgenre a accouché d’un bébé. Ce dernier est né le 18 mars dernier, mais sa naissance vient tout juste d’être officialisée.

Un homme transgenre a donné naissance à un petit garçon, à Berlin. Il est le premier à accoucher d’un bébé en Europe. L’homme transgenre dont l’identité n’est pas connue, est en réalité né femme. Ce dernier avait décidé de conserver ses organes reproducteurs féminins et d’accoucher à domicile afin de ne pas être répertorié comme étant la « mère » du bébé, un fait légalement obligatoire en Allemagne.

La naissance du petit garçon qui a eu lieu le 18 mars dernier, vient tout juste d’être officialisée. Sur son acte de naissance, aucune mère n’est mentionnée, seul le nom de son père qui lui a donné naissance est inscrit. « La personne en question ne voulait pas apparaître en tant que mère, mais comme père sur le certificat de naissance, et cette demande a été honorée », a déclaré un porte-parole des Affaires Intérieures de l’Administration du Sénat de Berlin à 7 sur 7

Bien que l’homme transgenre ait demandé à ce que le sexe de son enfant ne soit pas dévoilé, les autorités allemandes ont révélé qu’il s’agissait d’un petit garçon. Par ailleurs, ces dernières envisagent de surveiller de très près cet enfant. En effet, en raison de sa conception particulière, elles craignent qu’il ne développe des problèmes psychologiques dans le futur.

Article complet sur Marieclaire.fr

 

La préfecture de police interdit la Marche des Veilleurs à Paris. Màj : Malgré l’interdiction, plusieurs centaines de veilleurs place de la Concorde

Addendum 31 août 2013 (22h30) : Plusieurs centaines de personnes réunies place de la concorde.

—————————————————

Addendum 31 août : Quelque 200 «Veilleurs» opposés au mariage homosexuel (selon les chiffres de la police), ont quitté samedi par petits groupes La Défense pour se rendre place de la Concorde à Paris, en dépit de l’interdiction de manifester de la préfecture de police (PP).

(…) En fin d’après-midi samedi, un cordon de CRS empêchait la circulation, trottoirs compris, entre la porte Maillot et l’Arc-de-Triomphe. Et plusieurs stations de métro dans ce quartier ont été fermées. Vers 20H00, une centaine de ces opposants au mariage homosexuel s’étaient assis sur la place, sans gêner la circulation, selon une journaliste de l’AFP sur place. Certains lisaient tandis que d’autres dînaient d’un sandwich. Des fourgons de police étaient stationnés à chaque entrée de la place de la Concorde, des CRS bloquant l’accès piéton à l’obélisque au centre de la place.

 

(…) Le Parisien

——————————————–

La préfecture de police de Paris a annoncé aujourd’hui l’interdiction de la Marche prévue demain du parvis de la Défense à la place de la Concorde par les Veilleurs, opposés au mariage homosexuel. Dans un communiqué, la préfecture regrette « l’absence totale de dialogue » qui l’a conduite à annuler la manifestation sur le parcours envisagé pour des raisons de « préservation de l’ordre public. »

Interrogé aujourd’hui par l’AFP, un membre du mouvement des Veilleurs a pourtant assuré que « la marche aura lieu », donnant rendez-vous samedi à 17h30 comme prévu au parvis de la Défense.

(…) Le Figaro

Suisse : naturalisation facilitée pour le partenaire étranger dans un couple homosexuel

Suisse. La commission des institutions politiques a donné suite aux parlementaires demandant de mettre sur pied d’égalité les couples homosexuels avec ceux hétérosexuels face à la naturalisation du partenaire étranger.

La majorité de la commission a répondu favorablement, jugeant « choquante » l’inégalité de traitement dans ce domaine.  Elle a ansi donné suite à plusieurs initiatives parlementaires demandant de mettre sur pied d’égalité les couples de lesbiennes et de gays avec les couples hétérosexuels

lenouvelliste.ch

——————

Relire en complément : Faux homosexuels mais vrai réfugiés

Le mariage homosexuel n’attire pas les foules

Peu d’unions de personnes de même sexe ont eu lieu, selon « Le Monde » et France Inter. Parmi les raisons invoquées, l’attente de 2014 pour se marier dans un climat plus apaisé.

 

Les personnes homosexuelles hésitent encore à se passer la bague au doigt. En effet, peu d’unions ont eu lieu en France depuis l’ouverture du mariage gay, fin mai, selon les chiffres de France Inter. La radio établit ainsi à 596 le nombre d’unions célébrées dans les 50 plus grandes villes de l’Hexagone, soit 1 % du total des mariages en France durant ces trois mois.

 

(…) Le Point

Les « veilleurs » partent à la rencontre des Français. Màj : les veilleurs sont partis (vidéo)

Addendum vidéo :

————————————————

Opposants à la loi Taubira sur le mariage homosexuel, ils quittent Rochefort samedi pour arriver à Paris le 31 août.

Ils avaient l’habitude de veiller, le soir, assis à la lueur de bougies, autour de poèmes et de textes de grands auteurs. À partir de samedi et jusqu’au 31 août, ils marcheront désormais, au son de leur hymne, L’Espérance, à la rencontre des Français. Les «veilleurs» – ce mouvement pacifique né en marge de la contestation de la loi Taubira – «ne veulent pas refaire le monde, insiste Gaultier, l’un de leurs porte-parole. Ils veulent le comprendre pour mieux le protéger.»

Pour «mieux connaître les réalités diverses – économiques, sociales, culturelles, environnementales – qui tissent le quotidien des Français», ils longeront la côte atlantique, de Rochefort à Nantes, et termineront leur parcours en banlieue parisienne. (…)

Le Figaro

Hollande visite la France : encore une arrestation arbitraire (video màj : la police aux mains baladeuses)

Arrestation arbitraire hier à Marly où Hollande était attendu

La jeune femme apporte cette précision :

Le pire c’est que je ne le portais pas !! [NDLR le drapeau MPT] Je ne l’avais pas encore sorti de mon sac ! Je fouillais dedans pour chercher mon sifflet et là, 3 flics sont arrivés, l’un deux, sans rien demander, a plongé la main dans mon sac et en a tiré… un drapeau ! Ils se sont servis après de ça pour m’arrêter !


via Le Salon Beige

___________________________________

Le témoignage de la jeune femme vient d’être publié sur Youtube. Je vous le reconstitue ici :

Je suis la personne de la video… que voulez-vous savoir ?
ce que j’ai fait pour mériter des menottes ?

Et bien, j’ai percé un dispositif de police hallucinant, l’air de rien, avec ma bonne mine et mes sourires (oui, je sais aussi faire ça, mm si j’ai plutôt l’air d’une harpie sur la video) et puis un dernier policier m’a indiqué l’endroit où je pouvais me mettre pour attendre Mr Hollande… j’étais quasi la seule badaud… le reste, une trentaine de personnes, étaient des officiels, des flics …et bien sûûûr nos amis les journaleux (sans qui Flamby ne se déplace jamais puisqu’ils sont la raison d’être de ses déplacements !)

J’attendais là, comme tout le monde… des hommes en costume sont venus me demander ce que je faisais là, je leur ai dit qu’un monsieur m’avait proposé de venir et de me mettre là.

Flamby était annoncé dans 2 mns, je fouille mon sac pour chercher un sifflet et mon portable…

3 mecs en costume me serrent, l’un deux se colle contre mon visage et me dit : « donnez le nous avant que vous ne le sortiez! » Interloquée, je lui demande « Quoi ? »

Je n’ai pas le temps de dire « ouf » qu’il plonge la main ds mon sac, il en tire mon drapeau LMPT tout plié et il me dit « Suivez-nous! »

Choquée de ses manières, je lui dis que je ne partirai pas… que je n’ai rien fait… qu’il n’y a aucune raison…et que la chaussée appartient à tout le monde… les 3 me serrent plus forts et m’entrainent loin de l’entrée de ixblue. Je comprends qu’ils veulent que cela se passe en silence, sans esclandre… alors je gueule ! je gueule le plus fort possible… 2 autres mecs arrivent, la mine pas engageante… ils m’attrapent, ils me poussent, je crie plus fort… je leur demande qui ils sont, ils ne répondent pas… alors je résiste, je les pousse, l’un d’eux me dit « C’est la police » Je refuse de les croire. Je demande à voir une carte… ils me plaquent contre un mur et ils me sortent une carte de police… dans la foulée, ils me menottent et la suite est dans la video…

Comme je crie, ils veulent étouffer le bruit car Hollande arrive et ils m’enferment dans la bagnole, je continue à crier alors l’un d’eux dit : « ferme les vitres pour pas qu’on l’entende » !

Ils me transfèrent dans une autre voiture pour m’emmener au commissariat…

je vous passe les détails sordides du flic qui, au moment de sortir de la voiture, se penche sur moi pour défaire ma ceinture de sécurité, et abusant de ma position menottée, de ses pleins pouvoirs et de l’absence de témoins (les autres flics étaient déjà hors de la voiture), me pose la main sur le sein en me disant : « On va sortir, mais tu vas rester bien tranquille maintenant ! »

Bref, au bout de 2h d’attente au commissariat, une fliquette est venu me demander : »vous le signez ou pas le PV ? »

-Hein ? Quel PV ? je n’ai pas vu de PV ? Je signe pas un papier si je ne l’ai pas vu !

- Ben non ! il faut me dire avant si vous signerez ou pas, parce que je dois l’écrire en bas, c’est la dernière phrase.

Ahurie de tant de bêtise je lui rétorque :

- Vous signez des papiers que vous n’avez jamais vu, vous ? Alors je vs réponds : « Ptet ben qu’oui, ptet ben qu’non, ça dépend du papier! »

elle est repartie mécontente et m’a sortie un beau PV où il était dit en substance :

Interpellée pour avoir refusé de montrer sa carte d’identité !

Voilà comment la police politique de Hollande arrête des gens sur des soupçons d’intention de peut-être sortir un drapeau… et voilà comment elle les muselle !

Ah oui pardon ! ON NE M’A JAMAIS DEMANDE MA CARTE D’IDENTITE !!!!

Sauf à l’entrée du dispositif, bien avant mon arrestation et là j’ai tout donné carte d’identité et papier de voiture ! comme cela m’était demandé !!

(merci à Magma)

Révélations sur un scandale d’Etat: l’incarcération de Nicolas Bernard-Buss (MàJ)

Valeurs Actuelles a mené l’enquête sur les conditions scandaleuses de l’arrestation et de l’incarcération de Nicolas. Révélations et interview exclusive de Nicolas Bernard-Buss à lire en intégralité dans les kiosques à partir du jeudi 8 Août 2013. 

 

Pour la première fois depuis la loi Dati de 2009, une peine de moins de deux ans de prison sera exécutée alors que le juge d’application des peines conclut systématiquement à la remise en liberté des condamnés.

Pour la première fois, la justice de ce pays emprisonnera pour délit d’opinion un jeune inoffensif, alors que près de 100 000 peines de prison ferme ne sont pas exécutées chaque année… [...]

La sentence tombe. La magistrate prend soin de lire les peines infligées dans l’ordre le plus cruel : « 1 000 euros d’amende sans sursis. » « Assortis de deux mois de prison avec sursis. » « En complément d’une peine de prison ferme de deux mois. » Tout s’effondre. Le mandat de dépôt, qui vaut enfermement immédiat, n’est pas prononcé tout de suite. Nicolas est menotté.

Dernière salve : « Compte tenu de la dangerosité de l’incriminé, nous assortissons cette peine à un mandat de dépôt à effet immédiat et exécutoire à l’instant. Il devra être conduit dès ce soir à la prison de Fleury-Mérogis. »

Valeurs actuelles

La Roche-sur-Yon (85) : François Hollande accueilli par des opposants au mariage homosexuel (MàJ vidéo)

Le président François Hollande a effectué mardi à La Roche-sur-Yon (Vendée) un nouveau déplacement sur le thème de l’emploi, qu’ont voulu perturber des opposants au mariage pour tous.

Avant son arrivée dans une agence Pôle Emploi de la ville, une cinquantaine d’opposants à la loi sur le mariage homosexuel avaient accueilli bruyamment le chef de l’Etat. Manifestant aux cris notamment de «dictature socialiste» et «police politique», la plupart ont été tenus à l’écart par les forces de l’ordre. Quelques-uns ont toutefois sifflé à l’arrivée du cortège présidentiel.

Arrivée en fin de matinée, le chef de l’Etat a entamé sa visite par une agence de Pôle Emploi ayant signé une convention avec la chaîne de restauration rapide KFC pour l’emploi de chômeurs de longue durée. [...]

Est Républicain

Une jeune infirmière loue ses seins pour allaiter les bébés des couples homosexuels

L’annonce pourrait passer au premier abord pour un canular, mais elle est bel et bien sérieuse. Une jeune femme, infirmière de formation, propose sur un site de services, de louer ses seins pour nourrir les nourrissons de couples homosexuels masculins, contre 100 € par jour.

« Je suis une jeune maman en pleine santé, infirmière de formation, 29 ans, et loue mes seins pour l’allaitement de nourissons. ». Cecilia232 propose un service pour le moins inédit dans une annonce publiée la semaine dernière sur le site e-loue. Elle explique vouloir aider les « couples d’hommes homosexuels (qui) n’ont pas la chance de pouvoir allaiter leur bébé ». « Or, précise-t-elle, l’allaitement permet aux bébés d’être en meilleure santé. En effet le lait maternel fournit des nutriments complets. »

La jeune femme qui indique être une jeune maman de 29 ans en pleine santé et infirmière de formation, fait payer cet allaitement 100€ par jour pour une dizaine de prises.

(…) france 3 Île de France

Merci à Nesley

Les droites en osmose

Face au « Tea Party à la française », François Hollande sur le sentier de la guerre culturelle

(…) Le vaste mouvement que nous avons connu est né d’une « panique morale ». Concept forgé par Stanley Cohen au Royaume-Uni, la « panique morale » désigne une réaction souvent disproportionnée à une attitude minoritaire jugée dangereuse pour la société.

En reprenant le terme « mariage », la majorité de gauche a modifié un ordre symbolique. C’est à la défense de cet ordre symbolique que la Manif pour tous s’est dédiée. Et si les catholiques pratiquants ont fourni le gros des bataillons de manifestants, on aurait tort de croire que cette contestation est cantonnée à l’unique petit monde des 4% de messalisants. Il va bien au-delà.

Cette panique morale a enclenché une forme de recomposition à droite. Une fusion tendancielle des différents électorats de droite et d’extrême droite. A l’image de ces manifestations qui ont vu défiler côte à côte des catholiques mobilisés par leurs paroisses, des électeurs centristes, des militants UMP ou des Identitaires.

Compatibles les uns avec les autres, ces différents secteurs de la droite semblent désormais connaître une véritable osmose. Un bloc culturel, politique et demain sans doute électoral est en train de naître.

Ce mouvement a aussi vu émerger de multiples groupes qui ont pour particularité de ne pas forcément être en contact direct les uns avec les autres. Les Antigones, les Hommen, le groupe Camping pour tous, les Veilleurs, tous ont émergé sur la fin du mouvement, après le 24 mars, lorsque celui-ci s’est véritablement radicalisé. Les « gardés à vue », présentés comme des « prisonniers politiques », forment une phalange militante particulièrement déterminée. (…)

Rue89
(merci à celuiquisait)