La France versera 50.000 euros à la famille du gitan tué alors qu’il s’évadait

[extraits] La France a été condamnée jeudi par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) à dédommager les proches d’un jeune gitan tué par un gendarme en mai 2008 dans le Var.

La Cour de Strasbourg a alloué pour préjudice moral 50.000 euros conjointement à la femme et aux trois enfants de Joseph Guerdner, 10.000 euros à sa mère, 5.000 euros à chacun de ses frères et soeurs et 2.500 euros à sa tante.

Joseph Guerdner, né en 1982, avait été tué par un gendarme alors qu’il tentait de s’évader.

Il avait été interpellé et placé en garde à vue dans des locaux de la gendarmerie de Draguignan, à la suite d’une enquête pour des faits de vol à main armée en bande organisée avec enlèvement et séquestration.

Invoquant l’article 2 (droit à la vie) de la Convention européenne des droits d’homme, les requérants alléguaient que leur proche avait été tué « de manière injustifiable« .

Les juges européens leur ont donné partiellement raison, en concluant que « d’autres possibilités d’action s’offraient au gendarme pour tenter l’arrestation de Joseph Guerdner, au lieu d’ouvrir le feu ».

(…) Joseph Guerdner, bien que menotté, avait réussi à sauter par une fenêtre à l’extérieur du bâtiment où il était retenu. Un gendarme, Christophe Monchal, avait alors tiré à plusieurs reprises dans sa direction, et il était décédé peu après des suites de ses blessures.

Le Point

—————–
Complément :
[ Rappel : "placé en garde à vue à la suite d'une enquête pour des faits de vol à main armée en bande organisée avec enlèvement et séquestration" ]

Cliquer l’image pour écouter : (extrait : « Il était beau. Il avait une petite vie tranquille. Mon fils, c’était un ange »)

Arnaques en campagne : Le gang des bitumeurs (Vidéo)

200 à 300 équipes de faux ouvriers, appartenant à une communauté de gens du voyage irlandaise, sillonnent la France pour proposer aux particuliers de refaire à moindre coût la chaussée d’une cour ou d’une ruelle. Mais ils partent au bout de quelques heures sans achever les travaux.

Ces « tinkers« , comme on les appelle outre-Manche, en référence à l’anglais « tin« , étain, (leur commerce traditionnel au Moyen Age) ou encore « travellers » (itinérants), prétendent vouloir écouler un surplus de goudron qui leur serait resté sur les bras à la suite d’un chantier terminé non loin.

« On s’est dit, c’est des pauvres gars qui viennent travailler en France, ils veulent rentrer ce week-end on va pas les laisser avec leur camion et on s’est laissé faire… »

La page Facebook « Adopte un gitan » accusée d’incitation à la haine raciale

Une plainte pour « incitation à la haine raciale » à l’encontre d’une page intitulée « Adopte un gitan.com » sur Facebook a été déposée ce jeudi, a-t-on appris auprès d’une association basée dans les Bouches-du-Rhône qui dénonce un « déferlement de haine à l’égard de la communauté gitane ». Sur le site, les photos sont sans équivoque et les termes employés pour désigner les membres de la communauté des gens du voyage laissent perplexe.

« Nous sommes allés déposer plainte pour incitation à la haine raciale sur une page qui se trouve sur le réseau Facebook et qui s’intitule adopte un gitan.com », écrit la présidente de Amaro Drom (Notre Route), Véronique Labbe, dans un communiqué. « Nous ne pouvions laisser sur un réseau social ce déferlement de haine à l’égard de la communauté gitane », ajoute-t-elle.

Jeudi après-midi, sur cette page Facebook, on pouvait lire, parmi d’autres contenus -textes et images- censés être humoristiques, une photo de deux fillettes fouillant un sac poubelle, derrière lesquelles on aperçoit une grande voiture un peu floue. « Des conditions de vie en apparence drastiques compensées par une Mercedes dernier cri : The Gypsy way of life ! » (le mode de vie des gitans, ndlr), indique la légende qui accompagnait la photo.

La page assimile également les gitans à « des voleurs de cuivre ».

(…) Le Parisien

Lens et ses environs : il arrache le sac des femmes sur les parkings

Le Groupe spécialisé dans l’investigation sur les bandes (GSIB) de la Sûreté départementale de Lens a retrouvé récemment un homme qui arrachait leur sac à main aux dames sur les parkings des supermarchés.

[...] L’auteur des vols était ensuite identifié grâce à des planches photos et la première victime parvenait à désigner son agresseur. Il s’agit d’un homme défavorablement connu des services de police pour des faits similaires perpétrés en avril et pour lesquels il avait été jugé au tribunal correctionnel d’Arras.

À l’époque, il avait été laissé libre et devait se représenter au tribunal le 5 mai. Le GSIB s’est donc rendu sur place à cette date et a interpellé l’homme âgé de 29 ans, appartenant à la communauté des gens du voyage.

La Voix du Nord

Belgique : fraude à la charité par une équipe de gitanes

[extraits] Fille de gitans, Mihaela C., 19 ans, s’est rendue coupable à vingt-six reprises de vol, escroquerie et fraude informatique. Elle était à l’occasion accompagnée de Bianca B., 22 ans.

Elles ont abusé de nombreuses femmes naïves et crédules chez qui elles s’introduisaient. Fausses attestations à l’appui, elles se disaient envoyées par Médecins du monde et Médecins sans frontière, voire par une association de parents d’élèves.

Elles empochaient de petites sommes et parvenaient à subtiliser les cartes bancaires des victimes dont les comptes étaient rapidement allégés.

[Pour les opérations bancaires], elle avait recours aux services d’Abel M., un Etterbeekois de 21 ans, interpellé en Allemagne grâce à un mandat d’arrêt européen.

Le parquet a retenu 63 infractions, faux, vols, escroqueries, fraudes informatiques et association de malfaiteurs. Mihaela écope de 24 mois de prison et d’une amende de 600€, le tout avec sursis. Bianca prestera 130 heures de travail. Abel purgera dix mois en plus de la détention qu’il subit déjà.

lavenir.net

Bolbec (76) : Nouvelle aire des gens du voyage, coût : 900 000 € pour 10 emplacements

Les commmunes de plus de 5000 habitants doivent aménager une aire de gens du voyage. Bolbec près du Havre a inauguré la sienne. C’est un investissement de 900 000 euros fait avec l’aide de l’Etat.


Bolbec : la nouvelle aire des gens du voyage par France3Haute-Normandie

(… France 3 Haute Normandie

Dégradation du Mémorial d’AZF : l’écoeurement des victimes, les gens du voyage pointés du doigt

Les dégradations perpétrés cette semaine sur le Mémorial d’AZF suscitent nombre de réactions dans la communauté toulousaine, et particulièrement chez les personnes directement touchées par la catastrophe, anciens salariés, sinistrés ou familles de victimes.

L’endroit était fréquenté depuis quelques semaines par des membres de la communauté des gens du voyage, les premières constatations orientent l’enquête dans ce sens, plutôt que vers une dégradation volontairement portée à la stèle des anciens salariés d’AZF, érigée par l’association Mémoire et Solidarité.

(…) France 3 Midi-Pyrénées

Les Roms bientôt bienvenus à Paris ?

Paris est le seul département français à ne compter aucune aire d’accueil pour les gens du voyage. Une exception qui pourrait disparaître après l’adoption par le Conseil de Paris de deux projets situés dans les bois de Boulogne et de Vincennes, (…) des aménagements évalués à près de 10 millions d’euros.

« Les gens du voyage forment jusqu’ici la seule composante de la population française qui n’a pas le droit d’habiter à Paris, déplore Stéphane Levêque, le directeur de la Fnasat, une fédération nationale qui regroupe plusieurs ONG. « Dès qu’un lieu est envisagé intra-muros, il y a une levée de boucliers ».

Source

Vaucluse : autopsie d’un gang sous haute surveillance

Il se défend : « Je suis un voleur, c’est vrai. Mais… » Elle répond : « Vous êtes un voleur violent quand même… »

La présidente de la cour d’assises de Vaucluse, Marie-Claude Bérenger, s’adresse à Raphaël Jimenez, l’un des quatre accusés du braquage de la bijouterie Celaur à Beaucaire, le 25 septembre 2007. Raphaël Jimenez, 36 ans, gitan marseillais au parcours judiciaire chargé en affaires toujours plus lourdes. Raphaël Jimenez, suspecté d’avoir tenu un rôle majeur dans la fusillade qui a causé la mort d’Eric Lalès, policier de la bac d’Aix, à Vitrolles le 28 novembre 2011. [...]

Le Dauphiné Libéré

Merci à Neuneu.

Carcassonne : il étranglait sa compagne, en face du commissariat

Hier matin, vers 2 h 30, une patrouille de police de la brigade anticriminalité a porté secours à une jeune femme dont le concubin tentait de l’étrangler sur le trottoir. Les faits se sont déroulés quasiment en face de l’hôtel de police.

Quand les fonctionnaires sont arrivés sur les lieux, la colère du concubin s’est retournée contre eux. Il leur a porté de nombreux coups de pieds et de poings. [...] Il s’agit d’un homme officiellement domicilié à Saint-Laurent-Du-Var qui réside chez sa compagne à Carcassonne lors de ses venues et qui fait partie de la communauté gitane. Il est connu de la justice pour avoir été plusieurs fois condamné pour des faits de violence.

La Dépêche

Merci à Joseph.Melenchon

Clichy-sous-Bois (93) : un jeune de 19 ans tué par balle (MàJ)

Addendum

A peine la détonation venait-elle de retentir que les habitants ont vu converger « une bonne vingtaine de Gitans dans des voitures ». Ils débouchaient tous de maisons environnantes et se sont mis à tourner dans le quartier à la recherche de l’auteur de l’agression.

« Ils étaient armés », précise un témoin, qui a remarqué parmi les poursuivants des jeunes dans une Porsche Cayenne.

Le Parisien

Un jeune homme de 19 ans est décédé ce dimanche à l’hôpital. Vers 17 heures, il avait été blessé d’une balle dans le thorax à Clichy-sous-Bois. Des membres de sa famille l’ont transporté à l’hôpital où il a été pris en charge mais il n’a pas pu être sauvé.

Le coup de feu aurait été tiré dans un pavillon de Clichy-sous-Bois où vit cette famille de gens du voyage sédentarisée. Les circonstances exactes du drame restent à préciser. Deux personnes, dont l’une portait un fusil, ont été interpellées. Il s’agirait de proches de la victime qui auraient pu vouloir le protéger.

Le Parisien

Merci à Zatch

Affaire Merah : deux arrestations

Deux personnes ont été arrêtées ce matin, l’une à Albi, l’autre à Toulouse, dans le cadre de l’enquête sur les complicités dont aurait pu bénéficier Mohamed Merah, le tueur au scooter de Toulouse.

Un homme, qui fait partie de la communauté des gens du voyage, a été arrêté à Albi tandis que son ex-compagne était interpellée à Toulouse. Ils sont « susceptibles d’avoir apporté une aide à Merah dans la commission des faits », a précisé cette source.

Le Figaro