Djihadisme européen, attention danger !

(…) l’Occident aurait tort de se désintéresser de ce qui se passe outre-Méditerranée, notamment en Libye ou en Syrie. Un phénomène prend en effet aujourd’hui de l’ampleur qui pourrait, si on ne l’endigue pas rapidement, se retourner contre l’Europe elle-même.

Au cours de ces dernières années, ce sont en effet plusieurs milliers de jeunes hommes issus des banlieues françaises, belges, britanniques ou encore allemandes, souvent d’origine immigrée mais parfois aussi des convertis récents, a avoir rejoint les rangs des différents groupes extrémistes musulmans qui entendent, ici ou là, imposer leur loi et instaurer des Etats islamiques.

Ces djihadistes européens étaient finalement assez peu nombreux au plus fort des conflits afghan et irakien. Ils commencent toutefois à l’être aujourd’hui en Libye et surtout en Syrie. Dans ce dernier pays, ils seraient ainsi quelque 2.000 à avoir rejoint la guérilla, essentiellement le Front Al Nosra et l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), tous deux proches d’Al-Qaïda. Parmi eux, on estime que les Français en représentent près d’une moitié…

Beaucoup de ces djihadistes ne reviendront pas de leur croisade syrienne. D’autres en réchapperont et rejoindront leurs foyers européens, certains d’entre eux aspirant retrouver une vie calme et pacifiée.

Pour autant, on ne peut exclure que d’autres, rompus à la guérilla urbaine et aux combats violents, endoctrinés, entendent poursuivre leur combat, cette fois-ci en Europe. Il y a en effet une corrélation forte entre le retour chez eux de combattants islamistes européens et la montée des risques terroristes.

Or, là où l’on arrivait à surveiller et à maîtriser tant bien que mal ces terroristes en puissance, il est fort à craindre qu’eu égard à leur nombre croissant, les autorités européennes ne soient rapidement débordées et que nombre de djihadistes européens ne sortent des radars officiels. (…)

Le nouvel Economiste

Mali : Selon la préfecture, le djihadiste arrêté au Mali n’a jamais travaillé dans la police (Màj)

Contrairement à ce qu’affirme sa soeur, la police nationale n’a jamais compté dans ses rangs le djihadiste français arrêté au Mali au début du mois, assure la préfecture de Grenoble. (…)

L’Express

Nous avons retrouvé la sœur de Djamel, 37ans, le combattant islamiste fait prisonnier début mars au Mali. Elle confie sa colère et estime que son frère a «trahi» la France.

C’est un témoignage rare, car le sujet est sensible. Sonia*, la sœur d’un jihadiste français arrêté il y a quelques jours dans le nord du Mali, a décidé de sortir du silence. Révoltée par le comportement de son frère, elle confie sa colère et son incompréhension. Djamel, 37 ans, a été arrêté les armes à la main par l’armée française; Au terme d’un parcours étonnant. Car avant d’aller combattre aux côtés des islamistes du Mali, il a servi dans les rangs de la police nationale. (…)

Le Parisien

Richard Pasquier (CRIF) : La lutte contre «l’islamisme radical» commence par le refus de «l’édulcoration du langage»

Richard Pasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) revient sur sa comparaison ente nazisme et «islamisme radical».

Les Français musulmans savent, doivent le savoir et le dire, que cet Islam-là est leur ennemi et qu’ils en seraient demain les victimes s’il venait à prévaloir.

Les fêtes se sont passées de façon satisfaisante sur le plan sécuritaire avec une très importante présence des forces de l’ordre, même si, ici et là, il y a eu quelques insuffisances, compréhensibles devant les difficultés logistiques accrues par la très importante mobilisation du public dans des lieux de prière nombreux et pleins.

Il y a eu cependant des incidents: parmi eux, de violents jets de pierre sur une Soucca à Noisy-le-Sec et, quelques jours avant, une rafale de tirs à blanc sur le centre communautaire d’Argenteuil, dans une ville où la petite communauté juive voit près d’elle se développer un Islam fondamentaliste de plus en plus prégnant. […]

Nous nous félicitons qu’on parle du prosélytisme dans les prisons. Certains experts en discutent l’importance, et il est clair que nous n’avons pas de statistiques probantes à ce sujet. Mais le ressenti est unanime : ce prosélytisme existe; il provient souvent des co-prisonniers, et serait aggravé par le faible nombre d’imams aumôniers. […]

Je veux dire et redire, écrire et réécrire, que ce qui est en jeu n’est pas un combat intercommunautaire entre Juifs et musulmans, combat bizarre où la communauté juive agressée ne répondrait d’ailleurs jamais. C’est un combat entre ceux qui haïssent les principes, valeurs, lois et objectifs de la République française et ceux qui y sont attachés de façon consubstantielle. […]

J’ai comparé des idéologies, et non pas des crimes: ceux des nazis sont jusqu’à maintenant indépassés dans l’histoire. J’ai parlé non pas de l’Islam, ni même de l’Islamisme, mais de ce que j’ai appelé l’islamisme radical, que d’autres nomment le djihadisme ou salafisme djihadiste. […]

Crif

Au Mali, le Qatar investit dans le djihadisme…

Connu pour son gaz, son pétrole, ses fonds d’investissements, ses clubs de foot, le rachat des palaces parisiens et méditerranéens, le Qatar joue actuellement un jeu trouble au Nord-Mali, par le soutien financier et militaire qu’il apporte aux islamistes radicaux qui sèment le chaos dans le pays. Des agissements largement connus des puissances occidentales qui laissent faire tant la manne gazière et la position du pays dans le Golfe est stratégique. (…)

Marianne 2

Un djihadiste franco-algérien arrêté au Pakistan

Des sources militaires pakistanaises ont annoncé mercredi l’arrestation d’un cadre français d’Al-Qaïda.

Ce djihadiste franco-algérien d’une quarantaine d’années, membre éminent de la nébuleuse terroriste et proche de la cellule reponsable des attentats du 11 Septembre, aurait été arrêté près de la frontière iranienne.

Des responsables pakistanais indiquent mercredi avoir arrêté un «important chef d’al-Qaida» dans une région du Pakistan frontalière avec l’Iran. Il s’agirait de Naamen Meziche, un franco-algérien âgé d’une quarantaine d’années. L’homme aurait été capturé au cours d’une opération de l’armée dont la date exacte n’a pas été communiquée par Islamabad. Meziche serait né à Paris en 1970, et possèderait la double nationalité française et algérienne. [...]

Le Figaro

Jean-Yves Camus : « Le djihadisme de Breivik fait parfaitement symétrie à l’islamisme radical »

Jean-Yves Camus est spécialiste de l’extrême-droite à l’IRIS.

[...] Par ailleurs, en lisant le manifeste de Breivik, je suis frappé par le nombre d’occurrences du mot «Eurabia», très utilisé dans les milieux d’extrême droite pour dénoncer une prétendue islamisation rampante de l’Europe. Ce terme a été créé par une pseudo-islamologue britannique. Après le 11 septembre 2001, certains milieux ultraconservateurs ont exploité ce concept. À force de confondre islam et islamisme, de théoriser sur un choc des civilisations, ces gens ont échauffé les esprits et alimenté les fantasmes. Le djihadisme de Breivik fait parfaitement symétrie à l’islamisme radical. [...]

Le Figaro

(merci à Anne)