“Malheureusement, je suis métisse. Je ne reçois que très peu de respect de la part des Noirs”

[certains lecteurs trop pressés croient que le premier article de Rue 89 est consacré à Yannick Noah. C'est une erreur. Lisez les liens proposés]

[extrait] Etant métisse, je suis un pur objet sexuel, réceptacle de tous les fantasmes d’intégration. Je ne reçois que très peu de respect de la part des Noirs que je rencontre, ils ne se gênent pas pour me regarder lubriquement.

Si jamais j’essaye de leur expliquer que non, « je ne suis pas blanche et que je me sens noire », je me fais rire au nez. Je ne suis pas assez foncée. Il y aurait donc un degré de noirceur pour être noire ?

Lire Nouvel Observateur – Rue 89

——— Complément vidéo (rediff) :

Yannick Noah : “Moi j’aurais préféré que ces nanas se foutent avec un black, fassent l’amour avec un black et qu’elles aient un gosse avec un black. Parce que là c’est la classe”.

Canal+ transforme un « hispanic » acquitté en un blanc assassin d’un adolescent noir innocent (vidéo)

Affaire Trayvon Martin sur wikipédia : L’affaire Trayvon Martin est une polémique médiatique et judiciaire issue de la mort par balle de Trayvon Martin, un jeune Afro-Américain de 17 ans, non armé. L’auteur du coup de feu, George Zimmerman, un Latino-Américain de 28 ans, était le coordinateur de la surveillance de voisinage de la résidence fermée où est mort Trayvon Martin qui y résidait temporairement.
La décision initiale de ne pas inculper Zimmerman, et le débat sur la remise en question de la loi de Floride nommée Stand your ground (Défendez-vous) reçurent une attention toute particulière aussi bien aux États-Unis que dans le monde entier. Des accusations de racisme à l’encontre de Zimmerman et de l’attitude de la police dans l’affaire, accompagné de l’intense couverture médiatique — qui parfois rapportait des faits inexacts — contribuèrent à ce que l’opinion publique exige l’arrestation de George Zimmerman.
Le 13 juillet 2013, le jury, composé de six femmes, déclara Zimmerman non coupable de toutes les charges retenues contre lui, après 16 heures de délibérations.

wikipédia en anglais : George Zimmerman had identified himself as Hispanic on voter registration forms [George Zimmerman s'était identifié comme hispanique sur les formulaires d'inscription des électeurs]

La vision de Canal Plus dans l’Effet Papillon du 8 mars 2014 :

57s « l’idée est de profiter du meurtre d’un jeune noir par un blanc pour se faire de l’argent sans aucun état d’âme »

2mn50s « à l’époque on pouvait imaginer que Zimmerman marquait ainsi son respect pour l’ado innocent qu’il avait abattu. »

lien direct de la vidéo sur : VK

« Les petits Blancs » : l’angle mort de la sociologie en France

« Le petit Blanc n’intéresse pas la gauche parce qu’il est blanc, et pas la droite parce qu’il est pauvre. »

Isolés dans une société plus multi-ethnique que jamais, abandonnés par ceux qui réussissent, les « petits Blancs » constituent l’angle mort de la sociologie française, selon Aymeric Patricot. « J’enseigne depuis dix ans en ZEP (zone d’éducation prioritaire), dans la région parisienne, et je suis au contact de la réalité du métissage. J’y ai constaté le décalage Lire la suite

Homme, blanc, 35 ans, provincial : Le portrait-robot du policier type

Il s’appelle Christophe, il a 35 ans, a grandi en province et il est blanc. Voilà le profil type du policier que l’on peut établir à partir des bénéficiaires de la prime de résultats exceptionnels. L’échantillon est important : près de 40 000 adjoints de sécurité (ADS), gardiens de la paix, officiers et commissaires, sur les 123 000 que comptait la police en 2013.

La diversité des origines, ou son absence, se lit aussi dans les prénoms. Environ 1 500 policiers primés en portent un à consonance étrangère – à peine 3 % du total. Le premier (Karim) arrive en 143e position.

Ce policier type est donc un homme, comme quatre policiers sur cinq. La féminisation est en cours, mais c’est un processus long. Pour la distribution de la prime, l’administration se garde de faire de la discrimination positive. […]

Christophe a grandi en province. C’est le cas de près de 80 % des policiers, et rien ne paraît pouvoir infléchir cette tendance de fond.

Bien sûr, il ne s’agit pas d’une mesure scientifique du poids des Français issus de l’immigration récente, difficile à établir en raison de l’interdiction des statistiques dites « ethniques » en France. Mais elle permet de se faire une petite idée du visage de la police.

Le Monde

«Jésus était-il blanc ?»

Article de l’hebdomadaire catholique La Vie sur l’apparence physique de Jésus. Un débat qui agite les médias américains.

Il arrive que certaines questions idiotes attirent l’attention sur d’autres questions intelligentes. Prenons par exemple celle-ci : « Jésus était-il blanc ? ». A première vue, nous sommes en présence d’un débat au mieux sans intérêt, au pire douteux. Mais est-ce si simple ?

Tout a donc commencé sur la chaîne Fox News, quand une présentatrice, Megyn Kelly, a cru bon de se moquer d’un article paru dans Slate et appelant (en anglais) à cesser de représenter le Père Noël comme un vieil homme blanc. «Le fait que ça vous mette mal à l’aise ne veut pas dire qu’il faut que ça change ! a ainsi lancé la journaliste, avant de s’engager sur un terrain plus dangereux encore : Jésus était un homme blanc lui aussi. C’est comme ça, il est une figure historique, c’est un fait vérifiable. Pareil pour le Père Noël, et je veux simplement que les enfants le sachent.»

Ces quelques mots n’ont pas tardé à déclencher Outre-Atlantique une polémique à l’ampleur saisissante. Car le problème, c’est que l’Amérique qui a élu Barack Obama président ne verse pas tant que cela dans le bon vieux cliché WASP du Jésus façon surfer californien, aux longs cheveux blonds et aux yeux bleus comme les robes de sa mère. Megyn Kelly s’est donc vu rappeler, massivement, que « non, non, Jésus n’était pas un homme blanc » (voir par exemple cette chronique, en anglais, du Christian Post). […]

Il est compréhensible, dans ces conditions, que le choix d’une représentation du Christ la plus ressemblante possible au « type » dominant dans une société soit un moyen de se sentir plus proche de lui. Dans un univers européen, ou de colons américains principalement venus d’Europe, Jésus est donc représenté comme blanc en toute logique. Mais dans une Amérique métissée, cela a-t-il encore du sens ? Et à l’inverse : serait-il pertinent que chaque communauté ait «son» Jésus ?

La Vie

« Peut-on éradiquer le racisme ? » vu de Suisse (vidéo)

On parle beaucoup du racisme noir blanc et cetera mais entre les minorités il y a beaucoup, beaucoup de préjugés, on le remarque tout de suite dans les cités suburbaines ou dans les grandes villes, les minorités ne s’acceptent pas toutes

A l’extérieur on dit qu’on n’est pas raciste mais c’est quand même mieux de se marier avec quelqu’un de sa communauté

les jeunes des cités suburbaines qui ont des gros préjugés sur ceux de la campagne : ils sont riches, ils sont racistes


lien direct de la vidéo sur VK : http://vk.com/video231636035_167033725
source : rts.ch

Le Père Noël transformé en pingouin pour éviter les connotations raciales ?

Le Père Noël serait-il trop blanc ? Après le père Fouettard (Zwarte Piet), voici que les obsédés de la connotation raciale s’attaquent à Père Noël. Selon la blogueuse Aisha Harris du site Slate, ce dernier aurait besoin d’une cure de jouvence et ferait mieux de « prendre les traits d’un animal, dépourvu de tout stéréotype ».

Hebergeur d'imagePour défendre son idée, Aisha Harris explique que durant son enfance, elle croisait la route de deux Pères Noël bien différents. « Le premier avait un gros ventre, une longue barbe blanche et la peau blanche. Il était omniprésent, se rendait dans les écoles, dans les centres commerciaux et même à la télévision. Le deuxième était celui de notre famille. Il était dessiné sur les cartes de Noël et se déclinait aussi sous forme de figurines. C’était une copie parfaite du premier sauf qu’il avait la peau noire, comme moi« .

« Lorsque j’ai demandé à mon père qui était finalement le vrai Père Noël, il m’a répondu que celui-ci avait tous les types de peau et qu’il modifiait son apparence selon la maison visitée ». « Mais je ne l’ai pas vraiment cru et j’avais honte de notre Père Noël familial. D’ailleurs, je me suis vite rendu compte que de nombreuses familles de mon entourage décoraient leurs maisons de Pères Noël blancs ».

« Deux décennies plus tard, si les Etats-Unis se sont diversifiés ethniquement, le Père Noël a quant à lui à peine évolué. Que ce soit dans les campagnes de pub, les centres commerciaux et les films, il est toujours blanc ». Elle pose alors la question : « Ne serait-il pas mieux que l’image du Père Noël corresponde mieux à TOUS les enfants ? ».  [...]

« Les enfants aiment le Père Noël uniquement parce qu’il leur apporte des cadeaux. Un pingouin sera alors tout aussi apprécié. [...]

7sur7

 

USA/Des Moines : 5 Noirs interpellés pour le lynchage mortel d’un homme (article en anglais)

Police say they’ve made several arrests in connection with a brutal beating that killed a Des Moines man.

18-year-olds Yarvon Russell and James Shorter are in the Polk County jail charged with first degree murder.

Police believe they are two of the men that beat 40-year-old Richard Daughenbaugh to death near 2nd and Center early Sunday morning.

An arrest warrant has been issued for a third suspect, Kent Anthony III. Once caught, he too will be charged with murder.

A warrant is also out for 21-year old Des Moines man Leprese Williams whom allegedly assaulted a bystander trying to break up the beating.

Two females have also been arrested for first degree theft. Police say Franreca Woods and Shanayia Hamer grabbed a mobile phone off a witness to stop her calling police.

Police say all of the suspects were part of a larger group who were present and witnessed the murder.

Daughenbaugh’s funeral was held Friday morning.

WhoTV.com / KCCI.com
(Merci à Kentinbrooklynny)

En complement USA:
USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile (30.08.13)
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

USA/Clearwater : un ado Noir tue parce qu’il a eu une journée difficile

La police de Clearwater a annoncé l’arrestation d’un jeune homme de 16 ans nommé Mychal King, Jeudi. Il a été accusé du meurtre en Janvier de Jason Taylor Paul, le premier homicide de la ville en 2013.

La police a annoncé que King a admis avoir tué Paul sans aucune raison à part qu’il avait eu une mauvaise journée avec sa famille la nuit du 6 Janvier, et qu’il voulait juste « tuer la première personne qu’il voyait ».

Selon la police, Jason Taylor Paul, 22 ans, a été poignardé alors qu’il rentrait du travail à vélo tard.

Les parents de Jason, John et Renee Langfritz, qui se sentaient désemparés depuis l’annonce de la mort de Paul, ont même dans leur malheur, offert 10 000$ de récompense pour une quelconque information à propos de la mort de leur fils.

Renee décrivait son fils comme étant quelqu’un d’intelligent, gentil, drôle. Elle dit que la mort soudaine de son fils a laissé un vide dans le coeur de ceux qui le connaissaient.

« Ce lâche, cet horrible lâche, qui laisse un jeune innocent mourrir seul dans le noir au milieu d’une rue, doit être attrapé. » a-t-elle dit à l’époque.

King sera accusé de meurtre au premier degré. Les enquêteurs disent qu’il a un long passé criminel et qu’il a déjà été incarcéré pour d’autres délits.

ABC news
(Merci à -273,15/Kentinbrooklynny)
(Merci à Marlowe pour la traduction)

En complement USA:
USA/Pittsburgh : Attaque violente et raciste par un groupe de jeunes filles Noires (29.08.2013)
USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui (24.08.2013)
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

USA/Memphis : 3 Noirs abattent sans raison un infirmier qui rentrait chez lui

Trois personnes sont accusées de meurtre suite à la fusillade qui a fait un mort lundi matin dans le centre-ville de Memphis. La fusillade s’est produite peu après deux heures du matin au 275 South Main.

David Santucci, 27 ans, a été emmené dans un état critique aux urgences, il a été déclaré mort peu après son arrivée. Sa famille à Germantown a déclaré qu’il venait juste de débuter une carrière d’infirmier au Methodist Hospital

Il venait de quitter une soirée entre amis, peut-être un anniversaire, quand il est tombé dans un guet-apens lundi matin, toujours d’après sa famille.

Mario Patterson, 23 ans, et Dondre Johnson, 19 ans, sont tous les deux accusés de meurtre au premier degré lors d’un vol qualifié. Jerrica Norfleet, 23 ans, est accusée de complicité de meurtre au premier degré.

South Main Street, près de Martin Luther King Avenue, est restée fermée plusieurs heures après la fusillade.

[...] Les trois accusés ont été présentés au tribunal mardi. Johnson et Patterson ont été mis en accusation par l’intermédiaire d’une vidéo-caméra installée dans leur prison.

WMCTV
(traduction libre Fdesouche)
(Merci à Kentinbrooklynny)

En complement USA:
Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs (23.08.13)
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

USA : Un vétéran de 88 ans battu à mort sans raison par 2 jeunes Noirs

Un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 88 ans a été battu et laissé pour mort par deux adolescents à l’extérieur d’un saloon de Spokane (Etat de Washington) où il aimait aller jouer au billard.

Le motif de cette agression? La police n’en a pas à ce jour. Les adolescents semblent avoir choisi cet homme au hasard affirment les autorités.

Delbert Belton,  ouvrier d’une compagnie d’aluminium à la retraite,  a combattu dans le Pacifique. Ses amis disent de lui qu’il a pris une balle dans la jambe lors de la bataille d’Okinawa mais qu’il a survécu à cette attaque.

Mais mercredi soir, Belton affectueusement surnommé «Shorty» par ses amis en raison de sa petite  taille, s’est rendu vers le « Eagles Lodge » où il était un habitué des lieues.

La police l’a retrouvé gisant sur le parking avec de graves blessures à la tête. Il est décédé jeudi. [...]

La police recherche deux suspects. Des témoins les ont décrit comme des «jeunes hommes afro-américains de taille moyenne» d’après le communiqué de la police. [...]

CNN
(Merci à C_pas_vrai/Anargyre et Zebulon pour la traduction)

En complement USA:
Des « adolescents » noirs tuent un sportif australien « pour s’amuser » (21.08.13)
USA/Clayton : 2 Noirs admettent avoir battu, étranglé, et jeté le corps d’une ado de 12 ans dans un conteneur à déchets (14.08.13)
3 Noirs agressent sauvagement un collégien dans un bus (08.08.13)
Un bébé abattu d’une balle dans la tête dans sa poussette, 2 ados afro-américains arrêtés (23.03.2013)

Dakar : «Je suis en quête de mon blanc, afin d’aller vivre avec lui en Europe »

A la suite des conflits qui ont secoué la Côte d’Ivoire, plusieurs milliers d’européens se sont réinstallées au Sénégal et principalement à Dakar. Cette situation a provoqué un afflux de jeunes ivoiriennes candidates à l’immigration par le mariage.

Se trouver un mari européen, de préférence un Français et par la suite obtenir la possibilité de se retrouver en Europe, voilà le rêve que caressent plusieurs jeunes filles ivoiriennes.

Nombre d’entre elles poursuivent cette quête jusqu’à Dakar, devenue pour elles la nouvelle plate forme des rencontres multiraciales, dans l’espoir de se trouver un « mari » ou « amant » européen qui peut les aider à rejoindre ‘’l’eldorado’’ Européen. «

Une fois installées, ces jeunes femmes vont sillonner les lieux fréquentés par les européens et autres expatriés.

Céline Digbeu, une Ivoirienne : « je ne suis pas venue à Dakar pour être serveuse de bar. Je suis à la quête de mon blanc, afin d’aller vivre avec lui en Europe ».

(…) Parmi les endroits très prisés par les ‘’chercheuses’’ de mari ‘’Blanc’’ sont les nombreux sites balnéaires de Dakar et de ses environs. Elles sont nombreuses, les jeunes filles à venir se baigner, «histoire de se faire remarquer »

Certaines n’hésitent pas à faire le premier pas. « Si tu vois que tu lui plais et qu’il n’ose pas se décider, il faut l’aider ». (…)

« Cela fait 5 ans que je suis là mais je n’arrive pas à avoir mon blanc qui est prêt à aller jusqu’au mariage», explique Ghislaine.

fratmat.info