Critiqué pour racisme, Haribo arrête des bonbons noirs en Scandinavie

Le fabricant de bonbons Haribo a indiqué vendredi qu’il arrêtait la vente en Suède et au Danemark de bonbons à la réglisse que des consommateurs trouvaient racistes.
Ces bonbons faisaient partie de l’assortiment Skipper Mix, lancé par le confiseur allemand il y a de nombreuses années, et qui ne contiendra plus les formes controversées.
Haribo a dit tenir compte de critiques qu’ont exprimées des internautes ces dernières semaines.

« Nous avons estimé que nous pouvions garder ce produit et en retirer les parties que certains consommateurs ont jugées offensantes », a expliqué à l’AFP le directeur de Haribo Suède, Ola Dagliden.

Ces bonbons avaient la forme de masques ou de représentations du visage rappelant l’art primitif africain, asiatique et amérindien.

Ils montraient ce que pouvait rapporter chez lui « un marin qui aurait fait le tour du monde » autrefois, a indiqué M. Dagliden. « Ce n’est pas quelque chose que nous voyions de manière négative pour notre part ». (…)

Le Parisien

Cameron récompense les agents zélés chargés de l’immigration

Le gouvernement Cameron a trouvé une solution pour réduire l’immigration : récompenser les agents zélés avec des chèques-cadeaux. Plus les demandeurs d’asile perdent leur recours, plus la récompense est élevée. Une information révélée mercredi par The Guardian et qui crée la polémique en Grande-Bretagne.

Au ministère de l’Intérieur britannique, les agents de l’immigration ont un objectif : gagner au moins 70 % des recours déposés par les demandeurs d’asile contre leur expulsion. S’ils font mieux, ils ont droit à un peu d’argent, à des jours de congés supplémentaires ou à des bons cadeaux dans les grands magasins de 30 à 60 euros.

Le ministère précise que les résultats ne sont pas le seul critère. La qualité des dossiers ou le suivi des consignes sont aussi prises en compte. (…)

France Info

Suisse : le bon sens commande de voter contre «l’immigration de masse»

L’initiative de l’UDC est l’instrument dont la Suisse a besoin pour maîtriser une immigration qui génère des coûts supérieurs à ce qu’elle rapporte

Le 9 février prochain, le peuple aura l’occasion de se prononcer sur un sujet fondamental pour son avenir. En votant oui à l’initiative «Contre l’immigration de masse», il permettrait d’effectuer un premier pas visant à redonner à la Suisse les moyens de maîtriser de manière autonome l’immigration. Qui a le droit d’immigrer dans ce pays et à quelles conditions? Voilà un enjeu fondamental pour le futur. Tous les pays, y compris des Etats aussi ouverts que l’Australie, possèdent les instruments pour gérer les flux migratoires. Et c’est essentiel si on veut pouvoir réagir en cas de retournement de la conjoncture, ce qui se produira tôt ou tard.

Car, en cinq ans seulement, on a enregistré une immigration nette de 383 000 personnes, soit l’équivalent de la population de la ville de Zurich, ce qui donne une moyenne annuelle de près de 80 000 personnes.

Cela signifie que la Suisse voit s’établir ­chaque année sur le Plateau une nouvelle ville de la taille de celle de Saint-Gall!

Du point de vue de l’UDC, cette immigration non maîtrisée provoque de multiples problèmes, en particulier au niveau des infrastructures, des ressources énergétiques, et aussi sur le plan culturel. (…)

Le Temps

Islam radical : l’Union européenne veut coordonner l’action des Etats membres

La Commission européenne présente, mercredi 15 janvier, un plan visant à répondre aux phénomènes de radicalisation et de montée des extrémismes violents dans les pays membres de l’Union. Ce projet en dix points vise à renforcer les outils déjà mis en place : « Stratégie de lutte contre la radicalisation et le recrutement » en 2005 et un « Réseau de conscientisation », qui rassemble, depuis 2011, quelque sept cents experts et acteurs de terrain. (…)

La Commission refuse de pointer du doigt le seul extrémisme islamiste violent mais souligne une forte augmentation du nombre d’Européens présents dans « certaines zones de combat ».

Elle estime que le retour de ces combattants constitue une menace pour la sécurité du continent. Une dizaine de pays, mobilisés par la France et la Belgique, ont lancé annoncé récemment leur volonté de coordonner leur action face à l’expansion du nombre de jeunes djihadistes européens présents en Syrie. (…)

Le Monde

Un hôpital sous pression après des commentaires sur Facebook ? (màj)

Màj : Plusieurs profils Facebook proposant d’appeler l’hôpital pour se plaindre : exemple et suite à de nombreux appels, un message d’accueil condamnant les propos de la patiente à été mis en place sur son standard.

________________

L’incident, dont la victime est une patiente musulmane, provoque un vif émoi sur les réseaux sociaux. Une manifestation est annoncée ce soir devant le CHU.

La patiente d’une chambre de l’hôpital Saint-Eloi passablement incommodée par sa voisine a décidé de partager son mécontentement sur son compte personnel Facebook. En plusieurs commentaires, agrémentés d’une photo, elle insiste sur les désagréments provoqués, selon elle, par la pratique religieuse de sa voisine musulmane dans leur chambre commune. Ce qui a provoqué plusieurs réactions à caractère clairement discriminatoire qui se sont greffés à ses commentaires. (…)

Midi Libre

Roms : le dérapage de Pierre Lellouche

Le député a assuré qu’il était plus facile « d’enlever une voiture à Paris » que de « bouger un mendiant rom ». (…)

« Il est plus facile aujourd’hui d’enlever une voiture à Paris ça prend 15 minutes. J’en ai fait l’expérience. 15 minutes entre le moment où vous vous garez et le moment où on enlève la voiture », a déclaré Pierre Lellouche. Et le député d’ajouter : « Il peut se passer des mois, des années avant que l’on bouge un mendiant rom qui est là, à l’année, tous les matins, qui revient, qui repart. C’est insensé ! ». (…)

Le Point

A Woippy, un adjoint au maire UMP se bat, dans la rue, avec un candidat socialiste (vidéo)

C’est l’histoire de deux voisins qui se tapent dessus, à coups de poings, violemment, pendant plusieurs minutes. Simple histoire de voisinage ? Pas tout à fait : car la scène, qui s’est déroulée le 11 décembre dernier, à Woippy, dans la banlieue de Metz, met aux prises un adjoint au Maire UMP de la ville, et un futur colistier du candidat aux municipales.


Vidéo de la bagarre entre un adjoint au maire… par LeLab_E1

A gauche, un militant socialiste, Bouhenna Abderramane, présent sur les listes de gauche pour les prochaines municipales. A droite, l’adjoint à la ville du maire UMP, Abdel Magid Maouche. Les deux hommes se bagarrent, donc. Et les versions s’opposent. (…)

Europe1

27% des vols sont commis par des étrangers (MàJ vidéo)

Une étude révèle que 27% des « mis en cause » pour vol sont étrangers, une augmentation de dix points par rapport à 2011.

La part d’étrangers mis en cause par la police pour des vols a nettement augmenté en 2012, selon une étude publiée lundi à trois mois des élections municipales et alors que la sécurité est déjà un thème de campagne dans certaines villes. Près de 27% des personnes mises en cause l’an dernier sont des étrangers, en hausse d’environ dix points par rapport à 2011, relève l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Ce bond s’explique par l’augmentation de la part de Roumains et de Géorgiens impliqués dans des vols ainsi que par celle, phénomène nouveau, de Tunisiens. (…)

Le Point

« Si des personnes d’une civilisation violente arrivent dans une civilisation moins violente… »

Steve King, le député républicain de l’Iowa qui a crée la polémique il a quelques semaines en comparant les mollets des clandestins à des melons (plus précisément à des cantaloups) persiste et signe, au grand dam de la hiérarchie de son parti qui n’a toujours pas affiné sa position sur la reforme des lois sur l’immigration.

Lors d’un récent meeting en Virginie (comme par hasard dans la circonscription d’Eric Cantor, le chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants) M. King, pour justifier son opposition à la naturalisation des sans-papiers, lance :

« si des personnes d’une civilisation violente arrivent dans une civilisation moins violente, il y aura forcement plus de violence. C’est comme mélanger de l’eau chaude à de l’eau froide : la température augmente ».

En juillet, M.King, avait déclaré au site conservateur Newsmax, que pour chaque fils d’immigré clandestin « qui excelle dans ses études, il y en a cent autres qui pèsent 130 livres (59 kilos) et qui ont des mollets comme des cantaloups car ils doivent transporter 75 livres (34 kilos) de marihuana dans le désert ».

Tollé général. Les déclarations provoquent un grand malaise dans le parti. (…)

Le Monde

Surveillance : la NSA aurait enfreint la loi des milliers de fois et falsifié des rapports compromettants

L’Agence nationale de la sécurité (NSA) a commis des « milliers » d’infractions aux lois sur le respect de la vie privée depuis qu’elle a été dotée de nouveaux pouvoirs il y a cinq ans, a rapporté jeudi 15 août le Washington Post sur son site internet.

Ces infractions ont été révélées par une analyse d’un audit interne et d’autres documents secrets, qui ont été livrés au journal par l’ancien consultant américain du renseignement Edward Snowden.

L’un des documents cités par le Washington Post montre que la NSA avait ordonné à ses équipes de falsifier des rapports adressés au département de la Justice et au Bureau du directeur du Renseignement national, en remplaçant certains détails par des termes plus généraux, selon l’article. (…)

Huffington Post

Les personnes athées sont-elles plus intelligentes que les croyants ?

Selon une étude polémique réalisée par des chercheurs de l’Université de Rochester, les personnes athées seraient plus intelligentes que les croyants. Il existerait ainsi une corrélation négative entre l’intelligence et la croyance en une religion. Des résultats qui vont sans aucun doute créer la polémique.

La religion rendrait-elle bête ? Sans aller jusque-là, des chercheurs de l’Université de Rochester ont présenté les résultats de leur étude montrant que les personnes athées sont en moyenne plus intelligentes que les personnes croyantes. Pour parvenir à cet étonnant résultat, les chercheurs ont compilé 63 études sur cette thématique : 53 montrent une corrélation négative entre intelligence et croyances religieuses.

Selon les chercheurs, ces résultats ne sont pas surprenants puisque la religion est un concept irrationnel, et donc moins accessible aux personnes qui réfléchissent beaucoup et aiment remettre en cause le monde qui les entoure. (…)

Terrafemina

Racisme : « Les noirs sont devenus les Roms du Maghreb »

J’accuse!

Très loin de moi l’idée de me prendre pour l’auteur de la célèbre adresse. Seulement, être Noir au Maroc aujourd’hui c’est prendre conscience que cette acception du terme est devenue comme un destin commun. Que l’on vive à Douala ou dans la région de Doukkala, au Togo ou à Fogo, nul ne peut ignorer la détestable situation des migrants subsahariens. 

Ils sont devenus, et je pèse mes mots sur une balance pour quintaux, les Roms du Maghreb et les Dreyfus sacrifiés sur l’autel des bienséances diplomatiques « sans aucune forme de procès ». Ces femmes et ces hommes ont quitté leur patrie, c’est le déshonneur de leur nation qui n’a pas pu les retenir et leur offrir la dignité derrière laquelle ils courent. Ils ont choisi le Maroc, en lorgnant plus loin peut-être, ce devrait être l’honneur du royaume chérifien. Hélas, les dérives, bavures et manquements aux droits fondamentaux de la part des institutions du pays elles-mêmes deviennent légion.

Quatre exemples pour éclairer ces propos

1)  Il y a quelques semaines, les habitants de la ville de Casablanca découvraient avec effarement que des syndics de copropriété plaquaient dans leurs parties communes de leurs immeubles, au vu et au su de tout le monde, des messages interdisant aux propriétaires de louer les appartements à des « Africains ». Passons sur l’ineptie qui consiste à distinguer les Marocains des autres Africains: le Maroc ce pays du sud de l’Europe! Dans tout autre pays de droit, un procureur se serait saisi de l’affaire ne serait-ce que pour ouvrir une information judiciaire ou intenter un procès pour discrimination raciale. Là, silence radio.

2) Au mois de juillet, des policiers jettent d’une fourgonnette en marche, un Congolais, Alex Toussaint Mianzoukouta. Il meurt quelques jours plus tard de ses blessures. Personne ne sait ce qui s’est passé lors de ce fameux contrôle d’identité. Le saura-t-on un jour? Silence radio.

3) le 1er août dernier, une jeune Ivoirienne, Tina Melon, rapporte qu’elle aurait été violée. Sous la pression et en plein « Daniel Gate », le wali de Tanger décide d’ouvrir une enquête. Avant même la fin de la procédure des expertises, contre/expertises et des auditions, il parle dans un communiqué « d’accusations sans fondements visant à ternir l’image des forces de l’ordre. » Comme si ces forces de l’ordre avaient attendu Tina melon pour entamer leur légendaire réputation. (…)

Yabiladi