Apocalypse – La 1ère Guerre Mondiale : « Furie » (Vidéo 1/5)

11 novembre 1918. 11h du matin. Soudain, c’est le silence. Le soldat canadien George Price, vient de tomber, l’un des derniers tués d’un immense carnage qui a fait près de 10 millions de morts chez les militaires, 9 millions chez les civils et 21 millions de blessés.

Comment en est-on arrivé là ? Quelle est l’origine de cette furie qui va s’emparer du monde pendant quatre ans ? Qui va ruiner les pays et provoquer la chute de plusieurs empires ? En ce début de XXème siècle, en Europe, c’est encore la Belle Époque. Mais le 28 juin 1914 à Sarajevo, l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’Empire austro-hongrois, est assassiné.

Cet événement, met le feu aux poudres des vieilles rancœurs nationales et patriotiques des monarchies européennes. Les grands industriels préfèrent sans doute le conflit armé à celui larvé qui monte d’une classe ouvrière. Quelques semaines après l’attentat de Sarajevo, l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie et active ainsi le jeu des alliances entre États.

Le départ des troupes au combat est le miroir d’une inconscience collective qui pense que la guerre va être courte et glorieuse. En août 1914, les Allemands ne sont pas loin de Paris. Leur victoire semble proche, et l’enthousiasme devient peur.

« Final exit tax » : Un impôt sur la mort en 2015

Face à la dette publique, qui atteint désormais 90 % du PIB, le gouvernement n’a pas d’autres choix que de lever de nouveaux impôts. Pour ne pas pénaliser l’économie, et face à des foyers asphyxiés, les pistes envisagées sont surprenantes

Suite et commentaires sur Fortune

Dans le secret des opérations commando de la Gendarmie (Vidéo)

De jeunes gendarmes et policiers font partager leurs expériences de nouvelles recrues, depuis leur formation jusqu’à leurs premiers pas sur le terrain, au coeur de l’action.

Tony et Jean-Louis ont choisi de devenir des motards de la loi. Mais avant de traquer les chauffards, ils doivent prouver leur efficacité. Vérane, une jeune gendarme, est prête à se dépasser au cœur d’une corporation qui reste majoritairement masculine. Ses débuts sont aussi une mise à l’épreuve. Enfin, Anthony, 22 ans, a choisi l’action en intégrant le Groupe de Sécurité et de Proximité de Bordeaux. Le jeune policier est confronté à la dure réalité des interventions.

Comment ces recrues vivent-elles leurs débuts ? Comment réagissent-elles sur le terrain ? Le métier correspond-il à ce qu’elles imaginaient ou rêvaient ?

Partie 1:

Partie 2:

Arnaques en campagne : Le gang des bitumeurs (Vidéo)

200 à 300 équipes de faux ouvriers, appartenant à une communauté de gens du voyage irlandaise, sillonnent la France pour proposer aux particuliers de refaire à moindre coût la chaussée d’une cour ou d’une ruelle. Mais ils partent au bout de quelques heures sans achever les travaux.

Ces « tinkers« , comme on les appelle outre-Manche, en référence à l’anglais « tin« , étain, (leur commerce traditionnel au Moyen Age) ou encore « travellers » (itinérants), prétendent vouloir écouler un surplus de goudron qui leur serait resté sur les bras à la suite d’un chantier terminé non loin.

« On s’est dit, c’est des pauvres gars qui viennent travailler en France, ils veulent rentrer ce week-end on va pas les laisser avec leur camion et on s’est laissé faire… »

Mézy-sur-Seine (78) : Un couple franco-camerounais déféré pour barbarie envers des enfants

Un homme de 49 ans et sa compagne de 53 ans habitants à Mézy-sur-Seine (Yvelines) ont été déférés ce jeudi matin au tribunal de Versailles. Ils sont poursuivis pour esclavage moderne, actes de torture et de barbarie envers des enfants.

Ce couple franco-camerounais a été interpellé mardi matin et placé en garde à vue au commissariat des Mureaux après la dénonciation d’une des enfants qui avait réussi à s’enfuir et s’était réfugiée dans un foyer d’accueil. Le couple a déclaré qu’il ramenait des enfants du Cameroun lorsqu’il y passait des vacances.

Les policiers des Mureaux ont découvert que six enfants au moins ont subi des sévices de la part du couple depuis le milieu des années 1990. L’un des enfants est décédé, sans que l’on connaisse les circonstances exactes de cette mort. Deux autres ont été renvoyés au Cameroun et trois autres sont encore en France.

Lors des auditions, la femme a nié les faits de violence et l’homme a simplement concédé qu’il avait des principes d’éducation « à la dure ».

Yahoo.fr

Brésil : Le tagueur tagué (Vidéo)

Alors qu’il a été pris en flagrant délit en train de taguer le commissariat d’une ville au Brésil, un jeune homme s’est vu offrir une punition assez humiliante et pas très déontologique par un policier visiblement très énervé.

L’agent s’est en effet servi de la bombe du tagueur pour lui « taguer » à son tour le visage, comme pour lui rendre la monnaie de sa pièce.

Chauffards, voleurs et trafiquants : Autoroutes à haut risque (Vidéo)

Vols d’essence, braquages sur des aires de repos, trafics d’immigrés clandestins, les autoroutes sont aujourd’hui le terrain de jeu de criminels bien organisés : au milieu du flot d’automobilistes, ils sévissent sur les quelques 11 000 kilomètres du réseau français.

Partie 1:

Partie 2:

Dans le sud ces dernières semaines, des amateurs de « rodéo urbain » s’en donnent à coeur joie. Avec leur cortège de voitures de luxe, ils n’hésitent pas à interrompre la circulation et à s’approprier des pans entiers d’autoroute. Derrière eux, les automobilistes assistent impuissants à ces fêtes sauvages, organisées au mépris de toutes les règles de sécurité.

Dans le nord, des filières mafieuses promettent l’eldorado à des clandestins contre plusieurs milliers d’euros. Les passeurs ont installé des campements de fortunes aux abords des aires de repos, leur but : introduire des sans-papiers dans des camions à destination de l’Angleterre.

Un trafic d’êtres humains qui se déroule sur l’autoroute faisant courir des risques insensés aux clandestins comme aux usagers du réseau. Nous avons suivi l’escadron départemental de sécurité routière du Pas-de-Calais lors d’une opération coup de poing.

Dans les stations-services, les vols se multiplient. Avec la flambée des prix du carburant, de plus en plus d’automobilistes pratiquent le « drive off » : ils font le plein et partent sans payer. Certains siphonnent les réservoirs des poids-lourds. Comment stations-services et transporteurs routiers organisent-ils la riposte ? Que risquent les auteurs de ces arnaques de bords de route ?

Plus inquiétant : les forces de l’ordre doivent faire face au retour des bandits de grands chemins : une bande détrousse camping-car et grosses berlines. Leur cible : des retraités qu’ils terrorisent avant de les dépouiller.

«Algériens, Français… Nous sommes cousins !» (Vidéo)

La famille Amrouni a vécu longtemps à Juvisy-sur-Orge (Essonne) sans faire parler d’elle. Mais en 2012, la police contrôle Reda, le père, clandestin depuis son arrivée en France, en 1996. Une Obligation de quitter le territoire français («OQTF») lui est adressée.

Avec l’aide d’associations, les Amrouni vont se battre et obtenir le droit de rester en France.

RAID, GIGN : Au coeur de l’action avec les unités d’élite (Vidéo)

Ils sont prêts à intervenir à tout moment, et dans toutes les circonstances, pour interpeller des individus dangereux, arrêter des forcenés ou assurer la sécurité des chefs d’État. Ce sont les corps d’élite des forces de l’ordre: le RAID, l’unité de recherche, assistance, intervention et dissuasion de la Police nationale, et le GIGN, groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale.

«Enquête d’action» propose de découvrir des images exceptionnelles du quotidien des hommes de ces forces spéciales, entre interventions, entraînements et occupations plus banales. Plongée au cœur de l’élite des forces de l’ordre.

Partie 1:

Partie 2:
Lire la suite

Afrique : « Congobot », le robot routier qui sécurise le passage des piétons (Vidéo)

L’information peut paraitre insolite et pourtant, la République démocratique du Congo pourrait prochainement être le point d’origine d’un nouveau marché high tech : les robots spécialisés dans la régulation de la circulation automobile.

Exporter son robot routier, c’est le rêve de la femme d’affaires ingénieur à l’origine de la création d’un robot de 2,50 mètres de haut qui vient de s’installer à Limete, un quartier populaire de la Capitale du pays, Kinshasa.

Un robot créé en aluminium pour supporter le climat tropical et qui gère parfaitement la circulation des véhicules en sécurisant la traversée des axes par les piétons. Sur le fond, il se présente comme un véritable agent de circulation, avec une signalétique lumineuse et colorée, ainsi que des bras mobiles pour indiquer aux automobilistes de stopper leurs véhicules.

Vidéo et commentaires sur Fortune

Charles-de-Gaulle : La sentinelle du Golfe (Vidéo)

Quelque part au large des côtes iraniennes, les avions de chasse de l’armée française décollent jour et nuit du pont du Charles-de-Gaulle.

A bord du porte-avions, la tension est palpable. Protégé par deux frégates et un sous-marin nucléaire, le ” Charles ” participe à des manœuvres à grande échelle en compagnie de la Marine de guerre américaine dans le golfe d’Oman.

Des pilotes aux matelots, en passant par le commandant du navire, Aurélien Chapalain a pu partager le quotidien des 1.900 hommes et femmes du seul porte-avions français.

La femme rafale (Vidéo)

Portrait de Claire Mérouze une pilote de rafale dans l’Armée de l’air qui a 27 ans. En 2005, elle a réussi le concours de l’École de l’air de Salon de Provence puis elle mettra 5 ans à obtenir son brevet d’avion de chasse. Claire Mérouze sera major de sa promo à la base aérienne de Cazaux.

Claire Mérouze est la 12ème femme à être brevetée sur avion de chasse, elle explique que c’est « un milieu masculin mais pas misogyne ».