Plein ecran

20 étrangers radicalisés en situation régulière expulsés en 2017, « Un record » pour Gérard Collomb

Mar
2018

Vingt étrangers radicalisés en situation régulière ont été expulsés du territoire français en 2017, a affirmé Gérard Collomb à Ouest-France dans un entretien paru aujourd’hui. Un chiffre « jamais atteint auparavant« , selon le ministre de l’Intérieur.

Gérard Collomb était interrogé sur les expulsions d’étrangers radicalisés, à nouveau réclamées par la droite et l’extrême droite après les attentats jihadistes qui ont fait quatre morts dans l’Aude le 23 mars. « Déjà le cas !« , a-t-il aussi répondu sur Twitter samedi, qualifiant le chiffre de 20 expulsions de « record« , sans donner plus de détails notamment sur la nationalité des expulsés.

Dans son entretien à Ouest-France, le ministre de l’Intérieur a aussi estimé que les attaques à Trèbes et Carcassonne étaient « difficilement prévisible(s)« . […] Face aux critiques de l’opposition qui demandent des mesures plus sévères à l’encontre des individus fichés, Gérard Collomb a par ailleurs estimé que « mettre en prison les 26.000 fichés S, ou ceux qu’on jugerait dangereux » était « impossible« .

Le Figaro

Collège de France : création d'une chaire "Migrations et sociétés"
Nîmes (30) : cinq jeunes de cité dont trois mineurs mis en examen pour jets de pavés et de cocktails Molotov sur des pompiers

Commentaires

X
Accueil
Menu