Plein ecran

Toulouse (31) : Deux morts dans une rixe entre SDF, l’un d’eux aurait été égorgé (Màj : Un mineur étranger isolé mis en examen pour double homicide)

23/02

23/02/2018

L’adolescent a été interpellé mercredi.
C’est un tournant dans cette affaire présentée dans un premier temps comme la mort de deux SDF qui s’étaient entretués. Un mineur isolé âgé de 15 ans a été mis en examen à Toulouse (Haute-Garonne) pour un double homicide commis lundi à la gare Matabiau.

Selon La Dépêche du Midi, l’adolescent se trouvait lundi sur le parvis de la gare au côté d’un groupes de personnes connues pour dealer des produits stupéfiants. Sans que l’on sache dans quelles circonstances, deux hommes, âgés de 19 et 27 ans, sont grièvement blessés au couteau, l’un est égorgé, l’autre est touché au thorax. Les deux sans-abris décèdent sur place. Les deux armes, deux couteaux, sont retrouvées.

L’enquête commence mais les témoignages sont confus et l’on présume que les deux victimes se sont entretuées. Jusqu’à ce que mercredi, l’adolescent soit soupçonné. Selon le quotidien régional, les enquêteurs doutent de l’âge donné par le jeune homme qui pourrait être plus âgé.

Le suspect a été mis en examen pour double homicide et modification de scènes de crime. Une information judiciaire contre « X » a été ouverte.

Le Parisien


19/02/2018

Deux morts devant la gare en plein après-midi. C’est le terrible bilan d’une rixe sanglante qui s’est déroulée en plein jour, ce lundi, devant la gare Matabiau, à Toulouse, très fréquentée en raison des premiers départs en vacances.

Un grand nombre de policiers, des pompiers et des médecins du Samu se trouvent ce lundi après-midi, boulevard de Bonrepos, face à la gare Matabiau, à Toulouse. C’est là qu’une rixe entre deux hommes a éclaté avant de vite dégénérer.

Les deux hommes sont décédés de suites de leurs blessures. Les policiers municipaux sont intervenus les premiers sur les lieux de la rixe et ont découvert les corps des deux hommes. L’un d’eux aurait été égorgé. Ils ont eux aussi tenter de prodiguer des premiers soins mais en vain.

Lieu de transactions de produits stupéfiants entre bandes

Les faits se sont produits peu avant 16 heures. Les victimes, qui étaient toutes deux sans domicile fixe, avaient été grièvement blessées, notamment au cou.

Les secours ont tenté de les réanimer durant de longues minutes. Selon des témoins qui fréquentent le secteur de la gare, les lieux des faits sont connus pour abriter des points de deal et de transactions de produits stupéfiants entre bandes.

Les motifs exacts de la rixe ne sont pas encore connus. Un différend lié à ce type de trafic est-il à l’origine de cette dramatique bagarre ? Une machette aurait été utilisée au cours de cette rixe. Le second agresseur était armé d’un couteau.

ladepeche.fr

 

"L'idée tragique de la nation «qui peut mourir, et qui le sait» suscite en Europe centrale une notion ethno-culturelle de la nation, pendant qu'à l'Ouest nous avons de la nation une conception contractuelle"
Roissy (95) : un SDF magrébin vole 490.000 euros à l'aéroport (Màj : le voleur, arrêté par hasard, ne dispose plus de l'argent)

Commentaires

Accueil
Menu
X