Plein ecran

Charlie Hebdo défend Tex (viré de France 2) : « Une claque dans la gueule remettrait en place les idées à ceux qui veulent contrôler les nôtres »

19/12

« Fini de rigoler, fini le second degré, fini l’humour noir », écrit Riss dans l’éditorial du nouveau Charlie Hebdo à paraître ce mercredi. Sous l’intitulé « MMTG » – pour « Ma main dans ta gueule » – le rédacteur en chef du journal satirique, soutient l’humoriste Tex qui, invité fin novembre dans C’est que de la télé sur C8, avait plaisanté : « Vous savez ce qu’on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir ? (…) On ne lui dit rien, on vient déjà de lui expliquer deux fois. »

Quelques jours plus tard, France 2 annonçait l’éviction de Tex de la présentation des Z’amours, en soulignant que la chaîne et le service public étaient « clairement engagés à défendre la cause des femmes et à ne pas accepter que des propos insultants et déplacés soient prononcés par ses animateurs ».

« Le féminisme a bon dos », répond Riss dans les pages de Charlie Hebdo. « Cette explication est inacceptable, car c’est toujours par ce procédé qu’on censure et qu’on interdit ».

Dans « une France de corbeaux, de lâches et de délateurs, qui croient défendre le bien, mais ne défendent que leur servilité (…) on s’adresse aux citoyens comme s’ils étaient des gosses. On leur fait les gros yeux quand ils disent des gros mots », s’agace Riss. Et de conclure : « Une claque dans la gueule de temps en temps remettrait en place les idées à ceux qui veulent contrôler les nôtres ».

20minutes

Saint-Étienne (42) : des épiciers à la rescousse du quartier
France : à quels mots-clés les jeunes associent-ils les religions ?

Commentaires

Accueil
Menu
X