Plein ecran

La Bavière (All.) permet à la police de perquisitionner sans mandat les centres pour migrants, considérés comme des « lieux dangereux »

05/12

Le gouvernement bavarois a défendu la classification des foyers d’asile dans la région comme des «lieux dangereux» et permis à la police d’entrer ou de les perquisitionner sans mandat.

Des association pro-migrants ont accusé le gouvernement bavarois d’empiéter sur les droits des demandeurs d’asile en permettant à la police d’accéder sans autorisation aux foyers d’asile à tout moment. Le ministre bavarois de l’Intérieur Joachim Herrmann a défendu la classification et augmenté le nombre de policiers présents dans les foyers d’asile après plusieurs incidents violents récents.

Le ministre de l’Intérieur, Herrmann, a défendu la politique, notant qu’une grande partie de la criminalité se produit à la fois dans et autour des maisons d’asile dans la région.

Die Welt

San Francisco : des identitaires américains ont érigé un mémorial à Kate Steinle, tuée par un immigré clandestin expulsé plusieurs fois qui vient d'être acquitté
L'islamologue Romain Caillet fustige les tentatives de déradicalisation et le terreau de haine envers la France

Commentaires

Accueil
Menu
X