Plein ecran

Pour Benoit Hamon, il y a trop de Blancs à Brest (rediff)

25/01

30/09/2007

benoit-hamon

« Quand je suis rentré à Brest, j’ai trouvé la ville très blanche. Pour être très honnête, j’ai même trouvé qu’il y avait trop de blancs puisque Brest est une ville sans immigration. Cette attirance pour les autres cultures a certainement favorisé mon engagement politique »

Le Télégramme

Bonne dégaine

Commentaires

Les commentaires ont été archivés.
X