Plein ecran

Plusieurs cas de pédophilie et de pédopornographie dans l’Education Nationale

Fév
2015

11/02/2015 : Un enseignant d’un lycée parisien mis en examen pour détention de fichiers pédopornographiques

L’affaire devrait provoquer quelques remous au sein de l’Éducation nationale. Un enseignant de 28 ans a été arrêté le 28 janvier dernier par l’Office central pour la répression des violences aux personnes et mis en examen par un juge d’instruction parisien. Soupçonné d’avoir stocké chez lui des milliers de fichiers pédopornographiques, l’homme a depuis été écroué.

Mais c’est surtout le profil du suspect qui va surprendre les enquêteurs. Professeur de technologie dans un lycée du 11e arrondissement de la capitale depuis le mois de septembre, l’homme n’est pas un inconnu des services de police. Il avait déjà été arrêté en 2004 dans une affaire de viol sur mineur. Mais il n’avait pas été poursuivi ni condamné par la justice.

Lors de sa garde-à-vue, l’homme a reconnu avoir téléchargé ces fichiers car il était attiré par les enfants. Mais il a nié tout attouchement ou viol. Aucune plainte n’a d’ailleurs été déposée contre lui. L’Office central pour la répression des violences aux personnes doit désormais fouiller son passé car le suspect a été en contact avec des centaines d’enfants lors des colonies de vacances qu’il a encadré pendant de nombreuses années. […]

Source


10/02/2015 : La victime de l’instituteur restera virtuelle

Un instituteur qui avait fait des avances sur Internet à ce qu’il croyait être une fillette est relaxé de la corruption. Mais condamné pour possession d’images pédopornographiques.

« Si j’ai agi ainsi, c’est pour qu’il arrête, et pour que l’on retrouve les autres gamines », explique la jeune femme. Elle a 23 ans en décembre 2009 quand elle pousse la porte du commissariat d’Amiens pour déposer plainte contre un professeur des écoles. Elle a échangé avec lui sur Internet en se faisant passer pour une petite fille de 12 ans, qu’elle prénomme Clara. Et très rapidement, l’homme lui a parlé de sexe. Il lui avait par exemple expliqué comment il fallait procéder la première fois. L’homme est allé jusqu’à lui proposer un rendez-vous.

Si cette jeune femme en est venue à entrer en contact avec cet homme, et à se faire passer pour une fillette, ce n’est pas un hasard. Elle avait 13 ans en 1999 lorsqu’elle était entrée en contact avec ce Jérôme. Il lui avait ainsi proposé de se retrouver dans les douches d’une piscine, pour s’amuser. Il lui a fait savoir son désir d’avoir des relations sexuelles avec une fille de son âge, qu’il était prêt à rencontrer des copines à elle, si elle en avait. La fillette d’alors avait cessé les échanges. […]

L’enseignant a été relaxé du chef de corruption de mineurs. Les agissements sur la jeune femme qui a dénoncé les faits sont prescrits. […] Reste la détention d’images pédopornographiques pour laquelle l’homme est condamné. Le quadragénaire ne pourra plus exercer son métier. Les juges lui ont interdit toute activité professionnelle ou bénévole en contact avec des mineurs. La justice ne lui interdit pas en revanche d’enseigner à des adultes.

Source


17/01/2015 : Un instituteur mis en examen pour agressions sexuelles sur mineures à Escautpont

La mise en examen remonte à fin décembre dernier. Mais l’information n’a filtré que ces jours-ci, révélée par La Voix du Nord. Un instituteur d’Escautpont, dans le Valenciennois, est soupçonné d’agressions sexuelles sur mineures. En 2003-2004, une petite fille de 8 ou 9 ans aurait subi des attouchements et un de ses camarades aurait été embrassé sur la bouche.

C’est ce qui ressort de l’enquête menée suite à la plainte d’une de ses jeunes filles en 2012. Selon le procureur de la République de Valenciennes, le professseur des écoles a reconnu « des gestes déplacées sur la jeune fille à l’origine du signalement et avoir effectivement embrassé une autre élève sur la bouche. » Des faits qui semblent « isolés et anciens » et qui se seraient produit « dans une période de grande fragilité psychologique ».

L’enseignant mis en examen pour agression sexuelles sur mineures de moins de 15 ans a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer une activité professionnelle avec des mineurs.

Source


09/01/2015 : Un prof de collège arrêté pour le viol d’une élève

Un enseignant a été interpellé, mercredi, par les gendarmes. Il est suspecté d’avoir violé une collégienne de 14 ans, lundi, à Longué-Jumelles.

Professeur au collège public François-Truffaut à Longué-Jumelles, il a pris contact avec l’adolescente par le biais de Facebook, pendant les vacances de Noël. Elle n’est pas son élève, mais il la connaît parce qu’elle est scolarisée dans cet établissement de 520 collégiens, en classe de troisième. Elle est âgée de 14 ans.

Lundi matin, jour de la rentrée scolaire après les congés de Noël, il lui a donné rendez-vous avant les cours. Ils ont eu ensemble une relation sexuelle, à 8 heures, dans une salle de classe. La jeune fille s’est confiée plus tard à des amis.

La confidence a été répétée, jusqu’à ce qu’un professeur en prenne connaissance. Le principal a été avisé et a prévenu sa hiérarchie. « La chaîne de signalement a très bien fonctionné », note le procureur de la République, Yves Gambert.

Source


[…]

Via Le Rouge & Le Noir

Arabie Saoudite : les conductrices occidentales "ne font pas grand cas" d'être violées
Villeneuve-d’Ascq (59) : la police pourrait attaquer en diffamation des associations de sans-papiers (Màj)

Soutenir Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X