Plein ecran

Espagne : « Attention spéciale pour les individus d’origine arabe », la circulaire qui choque

Jan
2015

Peu après l’attaque perpétrée contre la rédaction de « Charlie Hebdo », la police d’Andalousie, en Espagne, a reçu une liste de « recommandations » l’incitant à accorder une attention particulière aux « personnes d’origine arabe ». Révélé par le site Internet 20 minutos à la mi-janvier, ce document a provoqué un incident diplomatique, avant d’être annulé par la police nationale.

Ces recommandations ont été émises par la Brigade provinciale de l’information de la Préfecture supérieure d’Andalousie occidentale. Le document préconise tout d’abord d’ »éviter tout type de commentaires racistes ou xénophobes » en cas d’intervention policière.

Les policiers sont également invités à « vérifier les visas d’entrée » sur les passeports des individus, en particulier de ceux s’étant rendus en Irak, en Syrie, en Arabie saoudite, en Jordanie, en Turquie et au Liban.

Une « attention spéciale » doit être portée aux « individus de nationalité algérienne », décrits comme « plus conflictuels que les Marocains ».

De même, il est recommandé de prêter attention aux « personnes d’origine arabe qui réalisent des vidéos dans des endroits non touristiques, en particulier au niveau d’infrastructures critiques : stations de bus, de train, de métro, etc. ». L’explication avancée ? « Les cellules terroristes ont l’habitude d’enregistrer leurs actions pour les mettre sur Internet. »

« Quand des individus d’origine arabe sont localisés dans un véhicule, en train d’utiliser un ordinateur portable, ils sont probablement en train de ‘craquer’ un réseau wi-fi, pour ne pas laisser la trace de leur adresse IP’, ajoute la directive, qui précise ensuite : « S’ils sont en train de consulter des pages islamistes, il faut les identifier et les faire connaître auprès de la Brigade provinciale de l’information ».

Par ailleurs, il est demandé aux policiers de vérifier, lors des fouilles, si les personnes « d’origine arabe » ne disposent pas d’engins explosifs. (…)

Source

Gouvernement et députés sacralisent l’irresponsabilité des multinationales
Charlie Hebdo. Hamdi Nabli : "une série de meurtres, pas un attentat"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu