Plein ecran

Lynchage de Darius : La police recherche une douzaine de suspects, « tous d’origine africaine » (màj)

Juin
2014

Addendum du 21/06/14 : La police tente d’identifier une douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «tous d’origine africaine»

Selon la police, Gheorghe, alias Darius, s’était échappé d’un centre psychiatrique en Roumanie pour rejoindre ses parents adoptifs en France.

La police judiciaire de Bobigny multiplie les auditions pour identifier «individuellement» la douzaine de suspects, a priori de la cité des Poètes, «âgés de 16-17 ans et tous d’origine africaine» ayant déboulé le soir du 13 juin dans le camp de Roumains de l’autre côté de la nationale 11.

Ils ont embarqué Darius, puis l’ont tabassé et laissé inconscient dans un chariot. Arrêté plusieurs fois pour des vols, Darius portait le même tee-shirt rouge qu’un cambrioleur surpris juste avant chez Mohamed G. dans la cité des Poètes. D’où l’hypothèse «d’une expédition punitive, d’une vengeance privée» au bout de quinze jours de tensions : «Les Roms se sont peut-être attaqués à plus forts qu’eux, et ne veulent reconnaître personne». L’appel à témoins sous X reste vain.

Libération.fr

(Merci à BaptisteM)


20/06/14


 


Communiqué du MRAP

 

« A l’instar de manifestants du Front National qui avaient assassiné Brahim BOUARRAM, un jeune arabe qui se promenait sur les berges de la Seine, des jeunes fascistes ont lynché un Rom qui était chez lui. » MRAP

Addendum 18/06/14


[…] Darius, 16 ans, s’était installé depuis un mois dans une maison désaffectée le long de la Nationale 1 avec une trentaine de personnes. C’est un campement de Roms désormais vide. Mais dans la cité d’en face, le drame est encore sur toutes les lèvres.

Pour les habitants de la cité des Poètes, où les cambriolages se multiplient, ce passage à tabac était prévisible. « Si les jeunes ont fait ça, ce n’est pas pour rien. Les gens volent dans les cités. Et vous savez, ce ne sont pas des gens riches qui habitent dans les cités. Les Roms vont chez les pauvres, pour voler les pauvres. Il a eu ce qu’il a eu. Je ne trouve pas ça normal ce qui s’est passé, mais c’est un ras-le-bol », commente un riverain au micro d’Europe 1.

Plusieurs voitures avaient en effet été cambriolées ces dernières semaines dans le quartier. […]

Une douzaine de jeunes de la cité sont à l’origine de ce qui s’apparente à punition expéditive. Mais dans la Cité des Poètes, pour le moment, c’est la loi du silence.

Europe 1

17/06/14

[…] Seulement, un fait troublant serait survenu avant la découverte de la victime dans son chariot. Un proche du jeune Rom aurait reçu un ou plusieurs coups de téléphone passés depuis le portable de ce dernier. Au téléphone, un mystérieux interlocuteur lui aurait proposé de relâcher la victime en échange d’une forte somme d’argent.

L’enlèvement pourrait ainsi n’avoir qu’un simple motif économique : se faire de l’argent sur la communauté Rom. Cependant, un policier confie que le mode opératoire, un enlèvement spectaculaire, suivi de coups de téléphone pour négocier un retour avant de rendre la personne laissée pour morte est en général utilisé «pour faire passer un message. La population a plutôt pour réflexe de mettre le feu.» La cité des Poètes est connue pour être touchée par le trafic de stupéfiants, des trafiquants auraient pu souhaiter faire peur à la communauté Rom, susceptible d’attirer trop souvent le regard des autorités. […]

Le Figaro

_________________________

La photo est atroce.Elle montre un jeune homme inerte, le visage bouffi d’hématomes, plié dans un chariot de supermarché : D., quelques minutes avant sa prise en charge par les secours. Elle a été prise vendredi soir par un voisin du camp de Roms où la famille de l’adolescent s’était installée il y a peu de temps. Une vision insoutenable. Elle atteste en tout cas du déferlement de violence qui s’est abattu sur ce jeune homme de 16 ans. […]

Selon nos informations, la famille de D. est complètement désemparée. Ne parlant pas français, elle a cru une bonne partie du week-end que le jeune homme était mort, sans même savoir qu’il avait été transporté à l’hôpital. « Ils ne comprenaient pas la situation, ne savaient même pas comment se rendre à l’hôpital Lariboisière », souffle une bénévole qui leur est venue en aide. Tant bien que mal, malgré le traumatisme subi, ses proches tentent de s’organiser. Ils se sont adjoint les services d’un avocat. Se pose également la question de leur logement. Après leur fuite de Pierrefitte- sur-Seine, ils ont tenté de s’installer dans un autre squat en Seine-Saint-Denis.

Le Parisien

_________________________

Le Figaro

16/06/14

[…] Selon l’élu socialiste, plusieurs voitures ont eu leurs vitres cassées et ont été cambriolées ces dernières semaines dans la Cité des Poètes, suscitant la rancoeur des habitants envers les tziganes du campement qu’ils accusaient d’être les auteurs de ces vols. Toujours d’après le maire, il n’y a pas eu de tensions ce week-end dans la ville après le drame. La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l’enquête. Personne n’avait été interpellé lundi soir. […]

Pour SOS Racisme, « ce grave passage à l’acte renvoie à la dégradation alarmante de l’image des citoyens roms ou supposés roms dans notre société et au résultat manifeste des tensions nauséabondes dans lesquelles sont plongés nos concitoyens ». […]

Le Figaro

_________________________

Un adolescent rom se trouvait lundi entre la vie et la mort après avoir été roué de coups par une douzaine de personnes, qui le soupçonnaient de cambriolage à Pierrefitte-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis.

Le jeune Rom, âgé de 16 ans et vivant dans un bidonville de la commune, a été retrouvé vendredi vers 23h30, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné sur la nationale 1, près de la Cité des Poètes, précise une source policière. […]

« Un groupe de plusieurs personnes est venu le chercher dans le campement et l’a emmené de force », raconte une seconde source policière. L’adolescent aurait alors été séquestré dans une cave, où ses agresseurs l’auraient violemment frappé. Selon une source proche de l’affaire, « une douzaine de personnes » auraient participé à ce lynchage. […]

BFMTV

Merci à poney_fringant

__________________________

Un jeune Rom a été retrouvé dans le coma après avoir été lynché dans une cité de Seine-Saint-Denis, a rapporté aujourd’hui la police.

Le Figaro

Tournai (Belgique) : Un "gamin" tire un plomb dans l'œil de Jean-Christophe pour... une cigarette
La Rochelle : un homme poignardé en plein centre-ville

Commentaires

Accueil
Menu