Plein ecran

Thierry Mariani rappelle que l’Afrique n’a pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage. Copé regrette « profondément » ces propos

Mai
2014

Addendum 8 heures après les faits :

Jean-François Copé a affirmé mardi à Meaux en Seine-et-Marne devant la presse qu’il regrettait « profondément » les propos du député UMP Thierry Mariani selon lesquels la secte islamiste Boko Haram « déculpabilise » l’Occident sur l’esclavage.

« J’ai eu Thierry Mariani au téléphone, il m’a dit que ses propos avaient dépassé sa pensée et que bien entendu il condamnait comme nous tous le crime atroce » de Boko Haram, a affirmé le président de l’UMP et député-maire de Meaux, juste avant le début de son premier meeting de campagne pour les élections européennes…

Le Point

                                                                               

L’enlèvement de plus de 200 lycéennes nigérianes par le groupe islamiste Boko Haram, qui promet de les traiter comme des esclaves, fait réagir Thierry Mariani. Le député UMP des Français de l’étranger et ancien ministre de Nicolas Sarkozy s’est fendu, mercredi 7 mai, d’un tweet polémique.

Pour l’élu, l’enlèvement des jeunes filles « rappelle que l’Afrique n’a pas attendu l’Occident pour pratiquer l’esclavage », ajoutant le mot-dièse « déculpabilisation »

Des propos qui ont immédiatement suscité la colère de nombreux internautes. Le député PS du Cher Yann Galut a dénoncé un tweet « tout simplement scandaleux et honteux ». Pour l’humoriste Sophia Aram, Thierry Mariani « démontre que la connerie est universelle »…

Francetvinfo

A revoir :

La traite négrière arabo-musulmane et interafricaine

Vienne : 54 classes chantent la tolérance en hommage à Martin Luther King
"Les voix des cités" : ces banlieues où s'imposent les caïds et les marqueurs de l'islam

Commentaires

Accueil
Menu
X