Plein ecran

Orléans/Rectrice : « Si on enlève des statistiques les enfants issus de l’immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais. » (Maj)

Juin
2013

Addendum du 19/06/13 :

L’académie d’Orléans-Tours aurait demandé aux professeurs de français de noter les élèves sur 24 et non sur 20 pour parer les mauvais résultats de l’an dernier, révèle Le Figaro.

L’Express

Addendum du 05/11/12 :

Le parquet d’Orléans a décidé de classer sans suite la plainte déposée en juillet 2011 pour propos diffamatoires et racistes par des enseignants de Blois contre la rectrice de l’académie d’Orléans-Tours, a-t-on appris lundi auprès du parquet. [...]

leparisien.fr

——————–

Addendum du 15/07/11 : Huit enseignants de Blois ont déposé une plainte pour propos diffamatoires et racistes contre la rectrice de l’académie d’Orléans-Tours après ses propos le mois dernier sur les résultats scolaires des enfants d’immigrés, a-t-on appris aujourd’hui auprès de leur avocat.

La plainte pour propos diffamatoires et racistes visant Marie Reynier a été déposée lundi auprès des procureurs de Blois et d’Orléans au nom des enseignants du lycée Augustin-Thierry à Blois, a précisé Me Laurent Toubale.

Le collectif d’enseignants est soutenu par la Ligue des Droits de l’Homme et la CGT-Education du Loir-et-Cher, qui envisagent de se porter partie civile pour demander des dommages et intérêts à la rectrice, a-t-il ajouté, confirmant une information de La Nouvelle République. [...]

Le Figaro

Addendum du 22/06/11 : Élèves immigrés: la rectrice dément

Ce soir je ressens un immense soulagement », a déclaré Mme Marie Reynier à France 3 Centre. « Il se trouve que la journaliste en question avait enregistré l’entretien et donc il est clair aujourd’hui que je n’ai pas prononcé cette phrase, je n’avais aucun souvenir d’avoir parlé de statistiques », a-t-elle ajouté.

Ce soir, la République du Centre, dont la journaliste avait enregistré l’interview, a publié le verbatim du passage concerné.  Selon cette transcription, Mme Reynier a dit: « Si dans les enquêtes PISA (de l’OCDE: ndlr), dans tous les pays concernés, on enlève finalement les enfants issus de l’immigration, on n’a pas du tout les mêmes résultats ».  (…)
A France 3, Mme le recteur a expliqué aujourd’hui qu’elle parlait « d’une situation qu’on trouve dans l’académie (où) on trouve des classes dans lesquelles il n’y a plus ni mixité sociale ni mixité culturelle. Ayant un vécu moi-même d’enfant d’immigrés, je me disais que dans la même situation je n’aurais aucune chance ».

Dans un communiqué publié hier, Mme Reynier avait dans un premier temps regretté que ses propos aient pu avoir heurté, estimant qu’ils avaient été sortis de leur contexte, mais elle n’avait pas nié les avoir prononcés.

Le Figaro

Addendum du 21/06/11

La rectrice de l’académie d’Orléans-Tours Marie Reynier a provoqué un tollé avec ses propos publiés dans la presse sur les résultats scolaires des enfants issus de l’immigration. Elle a regretté que ses propos aient été sortis de leur contexte.

Interview intégrale

La rectrice d’Orléans-Tours agace le PS Le Figaro

la rectrice s’explique sur RMC :

« J’ai rencontré des inspecteurs de circonscription et ils m’ont alertée sur la disparition, dans certaines écoles, de toute disparité sociale et culturelle. Etant moi-même d’origine immigrée, j’avoue que je me suis demandé ce que je serais devenue si j’étais aujourd’hui dans l’une de ces classes. Si maintenant on ne peut plus prononcer le mot d’immigration et si on ne peut plus traiter les vrais problèmes, ce sont ces petits garçons et surtout ces petites filles qui n’auront pas d’avenir ».

RMC (enregistrement bienvenue)

Addendum du 20/06/11

Des propos qui ont fait réagir, dimanche, le président du groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) au conseil régional du Centre. « Je suis atterré et scandalisé par les propos plus que limites à tendance xénophobe tenus par le recteur d’académie », a ainsi déclaré Jean Delavergne à l’AFP. « D’où sortent ces chiffres? », s’est par ailleurs interrogé l’élu, qui dénonce « des propos qui vont dans la droite ligne du ministre de l’Intérieur ». « Cette attitude est uniquement faite pour cacher les vrais problèmes, notamment les suppressions de postes à la rentrée prochaine », a-t-il affirmé.

Le Parisien

18/06/11

Le nouveau recteur a des idées pour faire progresser l’académie, des méthodes pour y parvenir et aucune langue de bois pour le faire savoir. (…)
« Si on enlève des statistiques les enfants issus de l’immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens. Nous avons beaucoup d’enfants de l’immigration et devons reconnaître notre difficulté à les intégrer. Commençons par combattre l’illettrisme de leurs parents »

La Nouvelle république


le PCF réagit :

Des propos scandaleux de la Rectrice d’Orléans-Tours sur les enfants issus de l’immigration !

Dans un article de la Nouvelle République publié ce jour, au sujet des causes de difficultés scolaires à l’issue du cycle primaire, madame la Rectrice d’Orléans-Tours déclare : « Si on enlève des statistiques les enfants issus de l’immigration, nos résultats ne sont pas si mauvais ni si différents de ceux des pays européens. Nous avons beaucoup d’enfants de l’immigration et devons reconnaître notre difficulté à les intégrer.

Commençons par combattre l’illettrisme de leurs parents… » S’il se confirme que ces propos ont réellement été tenus, le PCF tient à exprimer sa profonde indignation.

Aucune étude ou statistique n’indique de différence de résultats ou de trajectoire scolaires, à catégorie sociale égale, lié à l’origine ethnique. Ce qui est en cause, ce ne sont pas les origines ethniques des enfants, mais les inégalités sociales de réussite scolaire. En stigmatisant les familles et les élèves, le représentant de l’Etat induit l’idée que l’école est impuissante, et qu’il n’y aurait pas à viser des objectifs égaux. (…)

l’Humanité