Plein ecran

Méditerranée : l’Italie ordonne le transfert et la mise en quarantaine des 156 migrants à bord de l’Alan Kurdi (MàJ)

12/04

12/04/20

L’Italie a ordonné que soient transférés sur un autre navire et mis en quarantaine les 156 migrants à bord de l’Alan Kurdi de l’ONG allemande qui se trouve au large de la côte ouest de la Sicile. Les migrants principalement originaires d’Afrique et du Moyen-Orient doivent ensuite subir des contrôles de santé, ont déclaré des responsables italiens.

Le navire de sauvetage allemand, Alan Kurdi, s’est vu refuser l’accès aux ports italiens et maltais par crainte du coronavirus. Le ministère italien des Transports a déclaré que cette décision était nécessaire car les services de santé de la Sicile étaient déjà surchargés. Autoriser les migrants de l’Alan Kurdi à débarquer mettrait trop de pression sur les autorités locales de l’île a déclaré Angelo Borrelli le chef italien de la protection civile.[…]

M. Borrelli a signé dimanche un document ordonnant à la Garde côtière, avec l’aide de la Croix-Rouge italienne, de fournir un navire « dans les prochaines heures » pour mettre en quarantaine et tester les 156 migrants près des eaux territoriales italiennes, ont rapporté les médias locaux. Aucune décision n’a été prise quant à la destination finale des migrants, qui ont été sauvés de petits bateaux en détresse au large des côtes libyennes.

L’Italie a précédemment déclaré que les migrants secourus et amenés sur ses côtes deviennent la responsabilité de l’Union européenne (UE) et devraient être équitablement répartis entre les États membres. Sea-Eye a également appelé les dirigeants européens à trouver une solution plus permanente à la crise des migrants en Méditerranée.

Plus tôt ce mois-ci, la plus haute juridiction de l’UE – la Cour de justice de l’Union européenne – a jugé que la Pologne, la Hongrie et la République tchèque avaient enfreint le droit de l’UE en refusant d’accueillir des réfugiés en vertu d’un accord visant à alléger la charge supportée par l’Italie et la Grèce.[…]

bbc.com


07/04/20


ALAN KURDI a sauvé 68 personnes

La milice libyenne entrave les opérations de sauvetage et tire des coups de feu

Les gens ont désespérément sauté dans l’eau

ALAN KURDI en route vers un deuxième bateau en détresse

Lundi matin, l’équipage d’ALAN KURDI a reçu un appel d’urgence via l’ONG Alarm Phone. Le capitaine Bärbel Beuse a informé les autorités responsables et a mis le cap sur les coordonnées transmises par Alarm Phone. Une heure plus tard, ALAN KURDI a atteint la position. À l’arrivée, l’équipage a trouvé un bateau en bois avec un total de 68 personnes. Aucune des personnes n’avait de gilet de sauvetage.

Alors que l’équipage de l’ALAN KURDI a lancé son premier canot de secours, un hors-bord battant pavillon libyen s’est approché à grande vitesse. Les coups de feu tirés et les manœuvres risquées des Libyens ont rapidement conduit à une escalade de la situation menaçant le pronostic vital. Environ la moitié des personnes du bateau en bois surpeuplé ont sauté dans l’eau et ont tenté d’atteindre l’ALAN KURDI par leurs propres moyens. […]

sea-eye.org



Libye : « Nous voulons réessayer de prendre la mer, mais nous savons qu’en ce moment il n’y a pas de bateau humanitaire »

Strasbourg : testé positif au Covid-19 après avoir craché sur un passager et deux policiers
Pierrefitte (93) : un homme grièvement blessé par balle cité des Poètes

Commentaires

Accueil
Menu