Plein ecran

Coronavirus en Italie : un village de Vénétie échappe à la pandémie après un dépistage massif

24/03

À Vo’Euganeo (Vénétie), tous les habitants confinés (3 300) ont été testés il y a un mois. Résultat, sur 89 cas positifs, ils ne sont plus qu’une poignée, rapporte La Voix du Nord. De quoi laisser rêveur dans ce pays où l’on compte désormais plus de 5400 décès, liés au coronavirus

Ils y sont tous passés. Les uns après les autres, les 3 300 habitants de Vo’Euganeo, un bourg situé à 30 kilomètres de Padoue, en Vénétie, au nord-est de l’Italie, ont tous été soumis à des tests de dépistage du Covid-19, rapporte La Voix du Nord. C’était il y a un mois, après le décès de la première victime italienne, à Padoue justement. Adriano Trevisan, 78 ans, venait de Vo’.

Ainsi fin février, 3 % de la population était infectée, lors du premier test, soit 88 cas, rapporte Ouest France. La moitié d’entre eux (surtout des jeunes) n’avait pas de symptôme mais tous ont été placés à l’isolement, dans ce village déjà placé en confinement. Objectif : limiter au maximum la propagation du virus. Résultat, dix jours après, le nombre de cas est passé de 88 à 7. […]

De quoi laisser rêveur dans ce pays où l’on compte désormais plus de 5400 décès, liés au coronavirus. «Les tests ont sauvé des vies», confirme le maire, Giuliano Martini. «Quatre-vingt-neuf cas positifs, dont au moins soixante dans la nature. Je pense que si on n’avait pas fait ce qu’on a fait, ce ne sont pas trois morts que nous pleurerions mais beaucoup plus et ç’aurait été une véritable tragédie.», estime-t-il auprès de franceinfo. […]

Aujourd’hui, le village toujours placé en confinement comme le reste du pays n’est pas sorti d’affaire. Et la population sera soumise à un deuxième test. Mais depuis six jours, plus un seul cas de contagion n’y a été enregistré, précise Libération en date du 22 mars. Mieux, les délais de guérison ont été rapides : dix jours en moyenne, selon les déclarations du professeur Sergio Romagnani, virologue à la faculté de Florence.

Le Soir

"Des millions de masques sont disponibles en Chine, mais la France ne les achète pas !"
Coronavirus: vers une campagne massive de prises de sang après le confinement

Commentaires

Accueil
Menu