Plein ecran

Chanson militaire traditionnelle française: « Monsieur de Turenne »

Sep
2010

« Monsieur de Turenne », un chant du XVIIe siècle français, le Grand Siècle.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IcDhlUMFru0[/youtube]

  • Interprétation : Choeur Montjoie Saint Denis.

    M’sieu d’Turenne a dit aux Poitevins
    Qui ont grand soif et lui demandent à boire
    M’sieu d’Turenne a dit aux Poitevins
    Aux champs d’Alsace il pousse aussi du vin
    Et ce vin là pétille mieux
    S’il est versé par madame la gloire
    Et ce vin là pétille mieux
    Lorsqu’il s’y mèle un flot de sang joyeux

    M’sieu d’Turenne a dit aux Provençaux
    Très désireux d’entendre les cigales
    M’sieu d’Turenne a dit aux Provençaux
    La poudre chante à l’heure des assauts
    Dans l’air en feu vous entendrez
    Autour de vous la musique des balles
    Dans l’air en feu vous entendrez
    Des cigalons de soleil enivrés

    M’sieu d’Turenne a dit aux gars bretons
    A qui les cloches donnent du courage
    M’sieu d’Turenne a dit aux gars bretons
    Morbleu ! Courez m’prendre ces canons !
    Avec leur bronze l’on fera
    De quoi sonner par-dessus vos villages
    Avec leur bronze l’on fera
    De quoi sonner lorsqu’on vous mariera

    M’sieu d’Turenne a dit aux gens du roi
    Qui marchent fiers sous les drapeaux de France
    M’sieu d’Turenne a dit aux gens du roi
    Levez la tête et tenez le corps droit
    Aux jolis yeux sachez soldats
    Mousquet au poing, faire la révérence
    Aux jolis yeux sachez soldats
    Quant aux boulets ne les saluez pas


    Jean-Baptiste Lully (1632-1687)

    La mélodie est attribuée au célèbre compositeur français Jean-baptiste Lully en personne. Ce chant guerrier et entrainant aurait été composé pour accompagner durant ses longues marches le régiment du vicomte de Turenne, de son nom complet Henri de la Tour d’Auvergne-Bouillon. Turenne fut l’un des militaires les plus combattifs de son temps et a connu de nombreux champs de bataille européens au cours de la Guerre de Trente Ans et des guerres de Louis XIV. C’est cette longue expérience et son talent qui firent de lui le Maréchal général des armées du Roi.

    Personnalité désormais méconnue, il fut l’un des meilleurs généraux des rois Louis XIII et Louis XIV. Homme de guerre du berceau jusqu’au tombeau, il tombera aux champs d’honneur à la bataille de Salzbach le 17 juillet 1675 emporté par un boulet de canon. Tous les grands généraux d’Europe, y compris ses adversaires saluèrent avec respect le départ de ce grand soldat. Le Roi-Soleil accorda même à cet homme l’ultime honneur d’être inhumé aux cotés des Souverains de France dans la Basilique de Saint-Denis.

    Le portrait de Turenne illustre la vidéo musicale.

    Par la suite l’air sera repris et complété à plusieurs reprises jusqu’au XIXe siècle où les paroles actuelles furent écrites par Léon Durocher (1862-1918), chansonnier, poète et rédacteur en chef de revues bretonnes à vocation identitaire et régionaliste. C’est d’ailleurs un aspect très sympathique de cette musique puisqu’à travers les paroles c’est un véritable hommage qui est offert aux différentes cultures locales constellant le Royaume de France, de la Provence à la Bretagne en passant par la Normandie ou l’Alsace.

    Auteur: MonteCristo.

    Prison de Lantin (Belgique) : une fourchette dans la tête durant une rixe communautaire
    USA : Le projet de brûler un Coran déchaîne les passions

  • Commentaires

    Accueil
    Menu
    X