Plein ecran

Une étudiante anglaise remporte un prix national pour avoir conçu une chaise empêchant le manspreading

Juil
2019

Sur la chaise conçue par Laila Laural, deux morceaux de bois sont positionnés de manière à empêcher n’importe qui, une fois assis dessus, d’écarter ses jambes.

Laila Laurel a 23 ans, étudiante en conception 3D et artisanat, vient tout juste d’être diplômée de l’université de Brighton en Angleterre. Elle a remporté le prix Belmond pour avoir conçu une chaise empêchant les hommes d’écarter leurs jambes et d’empiéter ainsi sur l’espace personnel des autres, rapporte le « Daily Mail » le 16 juillet.

Sur la chaise conçue par Laila Laural, deux morceaux de bois sont positionnés de manière à empêcher n’importe qui s’asseyant dessus, d’écarter ses jambes.

Le phénomène du manspreading, signifiant littéralement « l’étalement des hommes », est notamment observable dans les transports en commun. Il a été ajouté au « Oxford English Dictionnary » en 2015, après une campagne menée en ligne depuis 2013 contre cette pratique. La définition que l’on y trouve est la suivante : « la pratique d’un homme assis dans les transports publics, les jambes écartées, prenant plus de place qu’il n’en a besoin et empêchant les autres de s’asseoir. »

[…]

L’Obs

Draveil (91) : deux hommes frappés par des baigneurs après des attouchements sur deux mineures à la base de loisirs
Suisse : un dangereux djihadiste genevois arrêté en Syrie, il prévoyait de commettre un attentat

Commentaires

X
Accueil
Menu