Plein ecran

Une étudiante anglaise remporte un prix national pour avoir conçu une chaise empêchant le manspreading

23/07

Sur la chaise conçue par Laila Laural, deux morceaux de bois sont positionnés de manière à empêcher n’importe qui, une fois assis dessus, d’écarter ses jambes.

Laila Laurel a 23 ans, étudiante en conception 3D et artisanat, vient tout juste d’être diplômée de l’université de Brighton en Angleterre. Elle a remporté le prix Belmond pour avoir conçu une chaise empêchant les hommes d’écarter leurs jambes et d’empiéter ainsi sur l’espace personnel des autres, rapporte le « Daily Mail » le 16 juillet.

Sur la chaise conçue par Laila Laural, deux morceaux de bois sont positionnés de manière à empêcher n’importe qui s’asseyant dessus, d’écarter ses jambes.

Le phénomène du manspreading, signifiant littéralement « l’étalement des hommes », est notamment observable dans les transports en commun. Il a été ajouté au « Oxford English Dictionnary » en 2015, après une campagne menée en ligne depuis 2013 contre cette pratique. La définition que l’on y trouve est la suivante : « la pratique d’un homme assis dans les transports publics, les jambes écartées, prenant plus de place qu’il n’en a besoin et empêchant les autres de s’asseoir. »

[…]

L’Obs

Draveil (91) : deux hommes frappés par des baigneurs après des attouchements sur deux mineures à la base de loisirs
Suisse : un dangereux djihadiste genevois arrêté en Syrie, il prévoyait de commettre un attentat

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu