Plein ecran

Italie : Matteo Salvini ferme le plus grand centre d’accueil de migrants d’Europe

09/07

Le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, a salué, mardi, la fermeture du plus grand centre d’accueil de migrants d’Europe, dans la ville de Mineo, en Sicile.

Le camp a vu le jour sur une ancienne base militaire logeant les familles des militaires américains en poste sur la base voisine de Sigonella. L’endroit a des allures de banlieue américaine avec ses 400 petites maisons jaunes et roses alignées. Les États-Unis avaient annoncé fin 2010 qu’ils résiliaient leur contrat de location. L’installation du centre dans une telle structure a provoqué l’inquiétude des habitants de la région, voire la jalousie chez les Siciliens dans le besoin.

On a aussi reproché aux étrangers de casser le marché des travailleurs journaliers au moment de la récolte d’oranges, car ils étaient prêts à travailler sans être déclarés pour 10 à 20 euros par jour.

« La fermeture de Mineo est l’épilogue inexorable d’une grande illusion, dans une terre affamée d’emplois », décrit Nello Musumeci, président de droite de la région Sicile. Plusieurs enquêtes judiciaires sont en cours, impliquant notamment l’ancienne maire de la commune de Mineo et l’ancien directeur du centre notamment pour corruption dans l’attribution de marchés.

En janvier, la police a même démantelé une cellule mafieuse nigériane basée au cœur du centre, gérant un trafic de cocaïne et de marijuana ainsi qu’un réseau de prostitution.

France24

Deux migrants érythréens retrouvés dans un camion à la centrale nucléaire du Tricastin
Film : « Téhéran tabou », tableau édifiant de la misère sexuelle dans la République islamique

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu