Plein ecran

ONG Mediterranea : « Nous avons deux navires saisis, une amende à payer en plus des frais de justice et aucune intention d’arrêter » (MàJ)

07/07

07/07/2019

Alessandra Sciurba (porte-parole de Mediterranea) : « Nous avons deux navires saisis (le Mare Jonio et le voilier « Alex », ndlr), l’amende du décret « sécurité bis » à payer en plus des frais de justice et aucune intention de nous arrêter. »
— Mediterranea Saving Humans (@RescueMed) 7 juillet 2019


Un navire de l’association humanitaire Mediterranea, qui récupère les migrants en mer, a accosté samedi dans le port sicilien de Lampedusa, malgré l’interdiction qui lui avait été faite d’entrer dans les eaux italiennes.

Il a accosté au même quai que le Sea-Watch 3, entré de force à Lampedusa voici une semaine après avoir attendu en mer plus de deux semaines avec à son bord 41 migrants secourus au large de la Libye.

La police italienne a ordonné samedi soir la saisie du navire et l’ouverture d’une enquête contre son capitaine.

Les migrants ont été débarqués dans la nuit de samedi à dimanche. […]

challenges.fr


06/07/2019

En raison d’une situation d’hygiène et sanitaire intolérable à bord, #ALEX a déclaré un « état de nécessité » et se dirige vers le port de #Lampedusa, le seul port possible et sûr pour le débarquement. #Méditerranée

— Mediterranea Saving Humans (@RescueMed) 6 juillet 2019


[…] Les 54 migrants seront accueillis à La Valette. En contrepartie, « l’Italie accueillera 55 migrants de Malte », a ajouté le communiqué, alors que les arrivées dans le tout petit pays méditerranéen ont bondi cette année.

Cet accord entre Rome et La Valette ne préjuge en rien des responsabilités dans l’opération de sauvetage menée par Mediterranea, « mais s’inscrit dans une initiative qui promeut un esprit européen de coopération et de bonne volonté entre Malte et l’Italie« , a précisé le communiqué maltais. […]

RTS


04/07/2019

Le collectif italien de gauche Mediterranea a annoncé jeudi avoir secouru 54 migrants sur un voilier au large de la Libye.

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, s’est immédiatement opposé à leur débarquement en Italie, ouvrant la voie à une nouvelle crise après celle du Sea-Watch 3 à bord duquel une quarantaine de migrants sont récemment restés bloqués plus de deux semaines

Les migrants récupérés par Mediterranea, partis de Libye à bord d’un canot pneumatique, avaient appelé le numéro d’urgence du réseau allemand Alarm Phone, qui a signalé leur position à l’Alex, un voilier de 18 mètres affrété par l’ONG italienne. Contactés par le voilier, les garde-côtes italiens ont annoncé qu’une vedette libyenne allait les secourir, a raconté Mediterranea sur les réseaux sociaux.

Mais le voilier est arrivé en premier : «Les 54 naufragés ont été sauvés et se trouvent maintenant à bord de l’Alex. Parmi eux, 11 femmes (dont trois enceintes) et quatre enfants. La vedette libyenne est arrivée tard, elle nous a d’abord ordonné de nous arrêter puis s’est éloignée».

[…]

LeFigaro

 

Anne Hidalgo veut faire de Paris la capitale mondiale du vélo : «Je dis aux Parisiens : à la rentrée, tous à vélo!»
Foot féminin : Le Monde regrette que l'équipe des USA soit majoritairement blanche

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu