Plein ecran

Suisse : les Turcs ou les Kosovars ont beaucoup moins de chances d’être invités à visiter un appartement que les Français ou les Italiens

09/06

Selon une étude publiée dans la presse dominicale, les personnes au nom kosovar ou turc ont beaucoup moins de chance de visiter un appartement.

Les étrangers sont victimes de discrimination lorsqu’ils recherchent un appartement en Suisse. L’étude, commandée par l’Office fédéral du logement (OFL), conclut que la probabilité d’être autorisé à visiter un appartement augmente ou diminue en fonction du nom qui figure sur la demande, révèle le SonntagsBlick.

Entre mars et octobre 2018, un groupe de recherche des universités de Genève, Neuchâtel et Lausanne a envoyé plus de 11’000 demandes de visites de logements dans toute la Suisse.

Certains formulaires étaient remplis avec des noms locaux typiques, d’autres avec des noms suggérant des origines allemande, française, italienne, kosovare ou encore turque. «Les personnes portant un nom kosovar ou turc ont beaucoup moins de chances d’être invitées à visiter un appartement», écrivent les auteurs.

20minutes

Paris. Scènes de liesse après la victoire de la Turquie contre la France
«Homosexuelle ou transgenre, je comprends, mais agenre… J’ai un peu de mal à le concevoir»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu