Plein ecran

Espagne : 2 Marocains arrêtés à Barcelone soupçonnés de jihadisme

07/06
En moins de 24 heures, la police espagnole a annoncé l’arrestation de deux ressortissants marocains pour leurs liens présumés avec des réseaux jihadistes, l’un s’activant dans les prisons et l’autre recherché depuis 2018 par le Maroc.

Un homme de nationalité marocaine, recherché pour ses relations présumées avec une cellule de recrutement de jihadistes agissant dans différentes prisons espagnoles et démantelée en février dernier sur ordre de l’Audience nationale (ndlr, haut tribunal basé à Madrid chargé entre autres des affaires de terrorisme) a été interpellé. Selon des sources des services espagnols de lutte anti-terroriste, citées par l’agence de presse, le prévenu a opposé de la résistance au moment de son interpellation.

L’arrestation a été menée mardi 4 juin, aux alentours de midi (heure locale) par la brigade provinciale de Barcelone au niveau de la place Pla de Palau, avec la collaboration de la Guàrdia urbana. Elle est liée à l’opération conduite le 3 février dernier par la brigade provinciale de Madrid qui avait donné lieu à l’arrestation de cinq autres Marocains pour leur participation présumée à des « délits d’intégration de groupes terroristes » et des « projets de perpétrer des attaques terroristes ». […]

C’est la deuxième arrestation liée au jihadisme annoncée dans la région de Barcelone au cours des dernières 48 heures. Dans un communiqué publié le 5 juin, la police espagnole avait indiqué l’interpellation d’un autre Marocain âgé de 30 ans, à Santa Coloma de Gramenet, une commune de 120.000 habitants située dans la province de Barcelone. L’homme avait fui Tanger en septembre 2018, après le démantèlement par les autorités marocaines de la cellule jihadiste dont il faisait partie. […]

Tel Quel

« L’Europe assaillie par les migrants, c'est un mythe »
Sibérie : des dents vieilles de 31.000 ans révèlent l'existence d'une population humaine inconnue

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu