Plein ecran

La Grèce demande à l’Europe de répartir les migrants qui continuent d’affluer en provenance de Turquie

04/06

La Grèce a enregistré à nouveau en mai une nette hausse des arrivées de migrants venant de Turquie. Les hébergements sont saturés. Dimitris Vitsas, ministre grec des Migrations, demande davantage de solidarité de la part des États de l’UE.

Le ministre grec des Migrations a demandé une relocalisation de demandeurs d’asile dans d’autres pays européens. « L’examen des demandes d’asile devrait être réparti entre tous les États de l’UE », a déclaré Dimitris Vitsas au journal WELT AM SONNTAG.

La Grèce peut au maximum traiter 20 000 demandes d’asile par an, mais l’an passé, il y en a eu 60 000. « Quand le pays de premier accueil a déjà examiné un certain nombre de demandes, la demande doit être transférée dans un autre pays », a déclaré Vitsas. « Ces demandeurs d’asile doivent alors être relocalisés dans ce pays. »

[…] Entre le 1er et le 26 mai, plus de 1300 personnes sont arrivées en Grèce […], les deux tiers par la mer Égée, un tiers par voie terrestre.

En mars 2016, l’UE avait convenu avec Ankara que tous les migrants arrivant illégalement par la Turquie dans les îles grecques pourraient être renvoyés.

(Traduction Fdesouche)

Die Welt

Marseille : démantèlement d'un vaste réseau à l'origine de plus de 500 cambriolages
Les exportations d’armes françaises en hausse de 30% en 2018

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu