Plein ecran

Wissous (91) : le maire fait écraser un camps de Roms

24/05
Un camps de Roms fraîchement installé sur la commune de Wissous a été évacué et écrasé par un bulldozer sur ordre du maire, Richard Trinquet. Ce lundi 20 mai, la police municipale est intervenue à proximité de l’autoroute sur un espace vert à Wissous, et a signifié à des voyageurs, l’illégalité de leurs installations.

Ces installations clandestines de Roms, sans autorisation du maire, ont vraisemblablement été programmées et supervisées par une association de défense de cette communauté. Cette installation venait de se produire en début d’après-midi. ​​​​Ayant abandonné le camp, le maire a fait procéder à sa destruction par un bulldozer.

Le chef de service de la police municipale déclare au service presse du SDPM « la réaction immédiate du service de police conjuguée à la volonté énergique de notre maire, permettent de résoudre rapidement ce type de difficultés qui nuisent tant à l’environnement qu’à la sécurité des Wissoussiens. La dernière installation de Roms sur la commune a coûté 250.000€ au contribuable pour la remise en état du site. Nous regrettons que des associations fassent la promotion de telles illégalités. »

Syndicat de Défense des Policiers Municipaux

Merci à le joker

L'association des journalistes LGBT a nommé Al Jazeera + dans la catégorie "out d’or de la rédaction engagée"
Brest (29) : jugé pour tentative d'homicide, au couteau de chasse, sur un autre Tunisien

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu