Plein ecran

Benoît Hamon : «Si la présidentielle était à Barbès, je serais élu dès le premier tour avec 80% des voix»

20/05

En difficulté dans les sondages, l’ancien socialiste pourrait ne pas être élu eurodéputé dimanche. Il était samedi à la rencontre des quartiers populaires d’Ile-de-France pour espérer récolter quelques voix.

«On passe du bon temps, non?» Benoît Hamon a le sourire jusqu’aux oreilles. Ici, sur le marché de Barbès, quartier populaire au nord de la capitale, l’ancien socialiste est accueilli comme une star. Son arrivée crée un embouteillage. Les chariots se cognent, les téléphones sont sortis des poches pour essayer d’immortaliser l’instant. Une retraitée n’en revient pas: «C’est Benoît Hamon? Il est là?». L’ancien socialiste serre les mains, claque des bises. On crie: «On compte sur vous M. Hamon». «Merci à vous, merci de votre soutien», répond à l’aveugle l’ancien candidat à la présidentielle. Benoît Hamon prend son temps, profite. Il se marre franchement: «Si la présidentielle était à Barbès, je serais élu dès le premier tour avec 80% des voix».

Le Figaro

États-Unis : l'Université de Long Island se débarrasse de sa mascotte car elle serait raciste
Selon une étude, les Blancs ont du mal à lire les émotions sur le visage des Noirs

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu