Plein ecran

Corse : des livres anciens d’anatomie racontent l’évolution de la médecine occidentale à la bibliothèque d’Ajaccio

15/05
Ils sortent rarement des réserves, des livres anciens d’anatomie sont actuellement exposés à la bibliothèque Fesch d’Ajaccio. Ils retracent quatre siècle de médecine occidentales du XVIe au XIXe siècle. Parmi les livres rares, ces planches anatomiques du XIXe siècle d’Antommarchi, le médecin de l’empereur Napoléon à la fin de sa vie.

Les gravures qui figurent dans ces livres traitent tous les sujets de la médecine. Opérations, homéopathie, prophylaxie, psychanalyse, la littérature médicale est riche d’enseignements quant aux avancées de chaque spécialité. Les guerres napoléoniennes voient ainsi apparaître de nouvelles pratiques chirurgicales. C’est lors de la Guerre de Crimée (1853-1856) que Florence Nightingale imposa la prophylaxie dans les hôpitaux de campagne pour sauver les soldats blessés. De la maladie à la mort, il faut faire vite pour stopper l’aggravation des infections.

Dans ces ouvrages sont compilées toutes les découvertes que l’on fait sur les maladies, sur les instruments, sur les maladies neurologiques. […] Le fonds scientifique de la bibliothèque dispose également d’un ouvrage datant du XVIIe siècle. Une époque où la religion interdisait la pratique d’autopsies. Le corps est alors totalement fantasmé et les écorchés font figure d’alégorie. 2000 ouvrages sont conservés à la bibliothèque d’Ajaccio. Ils font partie de la collection de Roland Bonaparte, cousin de Napoléon III et suscitent toujours le même intérêt des visiteurs et des chercheurs.

Danemark : l'autre pays anti-migrants
Afrique : une agence spatiale verra le jour dans 4 ans afin d'étudier le climat et de lutter contre les épidémies

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu