Plein ecran

Chemnitz (Allemagne): Un demandeur d’asile syrien aurait violé une femme souffrant d’un handicap

19/11

Terrible suspicion à Chemnitz: Une femme aurait été attaquée dans un couloir et violée à plusieurs reprises. La police criminelle s’est saisit de l’enquête. Mais jusqu’à présent, la presse n’avait pas rapporté l’acte. Les événements ont été classés par la police comme « non-libres ».

Le Junge Freiheit et David Berger du blog « Philosophia Perennis » ont demandé des éclaircissements.

Mardi 13 novembre, à 21 heures, une femme malvoyante se trouvait dans le couloir d’un immeuble du district de Sonnenberg. Là même où l’auteur présumé, un jeune homme de 38 ans se serait caché.  Dans le couloir, il aurait violé la victime à deux reprises. Après cela, l’homme se serait éloigné de la scène. Il s’agirait d’un demandeur d’asile syrien.

« Il n’y avait pas besoin de témoignage »

Le Junge Freiheit et David Berger ont demandé des éléments complémentaires à la police de Chemnitz. Entre autres choses, nous voulions savoir qui était la victime présumée, si son auteur présumé était toujours en fuite et pourquoi il n’y avait pas de communiqué de presse de la police?

Andrzej Rydzik, porte-parole adjoint du département de police de Chemnitz, a confirmé l’ouverture d’une enquête pour viol présumé et aurait déclaré « Pour des raisons tactiques d’enquête et surtout pour des raisons de protection de la victime, aucune information via les médias n’a été publiée ». Rydzik a également déclaré « Le suspect est connu. Pour cette raison: L’appel à témoin n’est pas nécessaire. « Junge Freiheit

Junge Freiheit

Autriche: L'extrême-droite vérifie tous les binationaux, "des milliers de Turcs risquent de perdre leur nationalité d'adoption"
Taxe sur les carburants : le gouvernement transfère 577 millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général

Commentaires

Accueil
Menu
X