Plein ecran

Radicalisation : les maires seront informés des risques dans leur commune

Nov
2018

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner doit signer mardi une circulaire permettant aux maires d’être informés des risques de radicalisation islamiste sur leurs communes. C’était une promesse faite en mai par Emmanuel Macron lors du congrès des maires de France.

Il y a trois situations majeures dans lesquelles un maire pourra recevoir de l’information

– Un maire pourra ainsi être informé du risque encouru sur sa commune lorsqu’il organise un événement.

– Il sera informé du suivi des personnes qu’il a lui-même signalées aux autorités. « Jusqu’à présent le maire pouvait signaler, il n’avait aucun retour. Je souhaite que systématiquement, quand un maire donnera une information, il puisse avoir un retour précis sur son information », a dit le ministre sur BFMTV.

– Un maire sera également informé des risques de radicalisation d’agents publics lorsqu’il s’agira de « postes sensibles » comme un employé de crèche ou un éducateur.

Les malheurs d’un million d’immigrants canadiens-français
Suicide : Maggy Biskupski était la policière que Yann Moix avait attaquée dans l'émission de Thierry Ardisson

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu