Plein ecran

Ceuta : 200 migrants prennent d’assaut la frontière espagnole en jetant de l’acide sur les policiers (MàJ : l’Espagne les renvoie au Maroc)

23/08

23/08/18

L’Espagne a renvoyé jeudi vers le Maroc 116 migrants entrés clandestinement mercredi dans l’enclave espagnole de Ceuta, lors d’une expulsion collective aussitôt critiquée par des défenseurs des droits humains.

« Les 116 migrants subsahariens entrés hier (mercredi) en Espagne de manière illégale à travers la frontière de Ceuta ont été réadmis par le Maroc », a annoncé la préfecture de Ceuta.

Cette opération se base sur « la réactivation » d’un accord bilatéral conclu il y a 26 ans par l’Espagne et le Maroc, selon la préfecture.
Elle évoque « un procédé administratif de remise au cas par cas » qui comprend « une identification dans des locaux de la police » des migrants, « informés de leurs droits, avec l’assistance juridique nécessaire ».

Merci à Man from Dystopia

rtbf

22/08/18


Le journal Marca évoque 200 migrants subsahariens.

Sept gardes-frontières ont été « légèrement » blessés suite à des brûlures d’acide et de chaux que leur ont lancé les migrants. (RTBF)


Quelque 115 migrants ont pénétré mercredi dans l’enclave espagnole de Ceuta en escaladant la haute clôture frontalière avec le Maroc, blessant légèrement plusieurs agents, ont annoncé les autorités. « Ils sont passés par dessus la clôture » de six mètres de haut et hérissée de barbelés qui entoure la ville, a indiqué un porte-parole de la préfecture.

Sept gardes-frontières « légèrement » blessés. Sept gardes-frontières ont été « légèrement » blessés suite à des brûlures d’acide et de chaux que leur ont lancé les migrants, a-t-il précisé. « Tout mon soutien aux forces de l’ordre qui affrontent de manière exemplaire le défi migratoire, en particulier aux agents blessés aujourd’hui », a tweeté le chef du gouvernement, le socialiste Pedro Sanchez. Des images diffusées par le journal El Faro de Ceuta montrent de jeunes migrants africains fous de joie d’être parvenus à escalader la double clôture, certains agitant un drapeau espagnol ou européen.

(…) Europe 1

Béziers (34) : les personnes âgées victimes de vols avec violence et d'agressions en série, 3 individus arrêtés dont 2 mineurs
Migrants : le chef de Frontex craint la création "dans certains quartiers d'une forme de société parallèle" et veut davantage d'expulsions de clandestins

Commentaires

Accueil
Menu
X