Plein ecran

Benalla pilotait un projet de refonte des services secrets « à la française » pour l’Élysée

22/07

Alexandre Benalla était habilité « secret défense » depuis juin 2017, il avait donc accès à des informations classifiées


Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Alexandre Benalla travaillait activement à une fusion des différents services qui s’occupent de la sécurité du Président: gendarmes et policiers, à l’intérieur et à l’extérieur du Palais. Il avait notamment identifié des incohérences dans les moyens de communication utilisés par ces agents qui ne pouvaient pas tous communiquer entre eux à cause de matériels différents. Son idée, approuvée par le Président, était de rendre plus efficace cette protection en harmonisant les méthodes des différents services. Ce projet, bien avancé, avait fait l’objet de plusieurs réunions de haut rang au Palais. Les premières annonces étaient prévues en septembre.

En été, les centres d'hébergement d'urgence ferment et le nombre de sans-abris explose
Persan (95) : la Marche blanche réclame « justice pour Adama Traoré, comme pour Alexandre Benalla » (Màj)

Commentaires

Accueil
Menu
X