Plein ecran

Grenoble : des jeunes de cité mettent le feu à un camp de Roms dans le quartier Mistral

11/06

Dans la nuit de samedi à dimanche, une bande de jeunes du quartier Mistral s’en est pris aux habitants d’un camp de Roms avant de mettre le feu à leurs baraquements. Les roms se sont enfuis vers un autre squat grenoblois et n’ont pas été blessés par cet acte de violence soudain.

Dans la soirée de samedi, une bande du quartier Mistral s’en prend à la quarantaine de Roms qui s’est fixé depuis de longs mois rue Paul-Strauss à Grenoble. Des familles avec des enfants sont sur place, quand les jeunes les menacent de mettre le feu à leurs baraquements qu’ils aspergent d’essence. Les Roms s’enfuient, ils rejoignent un squat à quelques kilomètres de là, rue Antoine-Polotti toujours à Grenoble.

Bien leur en a pris puisque la bande est revenue au campement dans la nuit pour mettre sa menace à exécution. Ils brûlent un cabanon, le feu se propage à deux autres, avant d’être éteint par les sapeur-pompiers un peu avant 3h30 du matin. Les jeunes ont évidemment pris la fuite, sans laisser d’indices derrière eux. Personne n’a été interpellé. On ignore les raisons de ce déchaînement de violence soudain.

Equipe de France de Football : Qui a son bac ?
La police de Charleroi (Belgique) démantèle un trafic de drogues qui utilisait des mineurs étrangers: des jeunes très rentables pour les malfrats

Commentaires

Accueil
Menu
X