Plein ecran

Nuit d’horreur à Rome : une Italienne de 44 ans kidnappée, battue et violée par un groupe de migrants

20/05

Une femme de 44 ans attendait le bus de nuit à la station de métro Rebibbia, comme toujours après le travail. Mais deux étrangers l’ont approchée avec l’excuse de demander des informations, ils ont pointé un couteau sur elle et l’ont forcée à monter dans une Fiat Panda rouge.

C’est une nuit d’horreur qu’une femme de 44 ans a vécu à Rome. Vers une heure du matin, la femme a été kidnappée par deux hommes – maintenant recherchés – qui l’ont emmenée sous un viaduc dans une zone isolée non loin du péage A1 à Guidonia. Ici – dit la victime – il y avait deux autres étrangers qui les attendaient. Un seul du groupe parlait italien. Les quatre l’ont mordue, battue et menacée avec un tesson de bouteille.

« J’ai essayé de me défendre, mais ils étaient quatre sur moi. À un moment donné, ils m’ont dit: Vous savez combien on en a tué, maintenant on te met dans un sac et on t’abandonne ici. Et pour me convaincre, le chef m’a montré les films qu’il avait sur son téléphone: vous pouviez voir son visage, puis les femmes, étrangères, qui hurlaient et imploraient grâce. Alors j’ai fermé les yeux, je voulais juste que ça se termine bientôt. »

Le suspects sont originaires du Bangladesh.

Il Giornale

Merci à Jean Baptiste Moquelin

Evry (91) : harcèlement scolaire au collège Galilée, "mon fils, qui est un petit blondinet, a été victime de racisme"
OIM (ONU): "La Corée du Sud aurait besoin d'un plus grand nombre de travailleurs migrants. Les robots ne paient pas d'impôts."

Commentaires

Accueil
Menu
X