Plein ecran

Crimes en hausse à Cologne (Allemagne) : « L’insécurité s’est aggravée depuis l’arrivée des migrants »

Nov
2017

Les statistiques montrent que les crimes violents à Cologne sont en hausse. Alors que certaines sections locales rejettent la responsabilité sur les immigrés, d’autres disent que les dangers sont exagérés et préviennent que les réfugiés sont les boucs émissaires pour des problèmes plus fondamentaux.

« Je ne pense pas que la police ait perdu le contrôle. Même dans les zones plus éloignées avec une mauvaise réputation, je n’ai jamais entendu parler de zones interdites », explique Jana Gibhardt-Engle à The Local.

Andreas Hupke, maire du quartier central d’Innenstadt à Cologne, accuse la police d’avoir «abandonné le contrôle» d’Ebertplatz, un centre réputé pour trafic de drogue et violence.

Les statistiques de la police montrent que la criminalité liée à la drogue a atteint son plus haut niveau depuis dix ans et que la criminalité violente a augmenté de 3,6% de 2015 à 2016, un débat houleux se poursuit pour savoir si la quatrième ville allemande devient ingérable.

Selon Mme Gina McAnally, une professionnelle de la finance qui a emménagé dans la ville en 2009, la criminalité à Cologne «s’est certainement aggravée depuis l’afflux de migrants» dans certaines parties de la ville.

«De toute évidence, des gens saouls et un comportement agressif» l’empêchent de participer à des événements surpeuplés, alors qu’elle se plaint que son quartier « soit particulièrement maltraité – il n’y a pas assez d’argent pour la sécurité, l’éducation et l’habitabilité. »

La police a «constamment vu ses budgets réduits et il n’y en a tout simplement pas assez pour s’occuper de tous les points chauds», dit-elle.

The Local

Montant 2016 des prestations versées en Allemagne aux demandeurs d'asile : 9,23 milliards d'euros
Essen (Allemagne) : une femme enceinte de 23 ans enlevée et torturée par une bande de Libanais

Commentaires

Accueil
Menu
X