Plein ecran

Polony : «La vision du monde chez Macron semble fondée sur une opposition violente, lui qui devait rassembler»

11/09

Natacha Polony : «La vision du monde chez Macron semble fondée sur une opposition extrêmement brutale et violente (…) une vision binaire du monde qui choque quand on pense au fait qu’il s’est toujours positionné comme celui qui allait “apaiser”. C’est une erreur majeure, et ça révèle quelque chose de sa vision du monde.»
– LCI, 11 septembre 2017, 10h41

Voir aussi : Ciotti : «Macron est cynique, méprisant, regarde les Français avec suffisance» (10/09/17)

«Il y a quelque chose d’extrêmement frappant chez Emmanuel Macron, c’est que l’ensemble de sa vision du monde semble fondée sur une opposition et une fracture. C’est-à-dire qu’il est toujours dans le positionnement “Moi et ceux qui me suivent contre les autres”, et il y a ce besoin de constituer une opposition, et une opposition extrêmement brutale et extrêmement violente, que ce soit ceux qui ne bougent pas par rapport à ceux qui bougent, ceux qui ont un patrimoine face à ceux qui vont aller investir dans l’économie, ceux qui veulent se payer un costard et ceux qui ne veulent pas … Y’a toujours une vision binaire du monde qui choque quand on pense au fait qu’il s’est toujours positionné comme celui qui allait “apaiser”, qui était “bienveillant”. C’est une erreur majeure, et ça révèle quelque chose de sa vision du monde.»

 


 

Natacha Polony revient sur l’insulte de Macron aux Français qu’il a traités de fainéants avant d’affirmer qu’il visait en réalité certaines personnalités politiques :

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X