Plein ecran

Rached Ghannouchi : « Islam et politique sont indissociables »

Août
2012

Tunisie : le leader du parti islamiste Ennahdha a accordé une interview à Jeune Afrique. Hier exilé, aujourd’hui très populaire auprès de ses concitoyens, il revient longuement sur sa conception du pouvoir et de la société. À retrouver dans le J.A. n° 2692-2693, en kiosques du 12 au 25 août. (…)

À Tunis, notre correspondante, Frida Dahmani, a été rencontrée le tribun. Dans un grand entretien, l’homme politique précise notamment ses convictions et sa conception  de l’islam : « A travers l’islam, dit-il, la politique et l’économie sont moralisées. Aucune place n’est laissée aux dérives mafieuses ou autres. Les musulmans savent bien que l’islam est éminemment politique, mais il faut distinguer le culte de l’action partisane. »

L’occasion également pour le leader islamiste de s’exprimer sur des questions très débattues en ce moment en Tunisie comme la criminalisation de l’atteinte au sacré« il est tout aussi essentiel de respecter les libertés d’expression et de création que de respecter le sacré » –, les châtiments corporels islamiques, l’égalité homme-femme et la liberté d’observer les prescriptions religieuses, des points de vue souvent inattendus. (…)

Jeune Afrique

L'Allemagne, nouvelle terre d'immigration
Québec : le candidat indépendant Claude Roy présente ses excuses

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu