Fdesouche

17/06/2024

En 2019, ils avaient voté à 18% pour des listes d’extrême droite aux européennes. Ils étaient 42% à faire ce choix lors des élections du 9 juin 2024. Dans le détail, 32% ont choisi le Rassemblement national, 10% à se tourner vers Reconquête. 

(…)

La question de l’immigration et “tout ce qui était de l’extrême droite, le fait qu’il y ait un rejet de l’étranger, ça me gênait beaucoup.” Cependant, Florence estime qu’il n’y “a jamais eu de solution, chez les gens modérés, pour vraiment accompagner les migrants de façon satisfaisante”.

Voter pour l’extrême droite, un choix inédit aussi pour Marc. Le croyant s’est tourné vers le Rassemblement national. “C’est un peu anticatholique ! On devrait, nous, accueillir tout le monde”, s’en étonne-t-il avant de se justifier : “Il y a trop de grabuge en France ! Beaucoup d’étrangers en fait”.

(…)

France Info TV

(Merci à Léonard.)


10/06/2024

SONDAGE EXCLUSIF. Selon une étude Ifop pour La Croix, les catholiques pratiquants ont voté à 42 % pour des listes situées à l’extrême droite lors des élections européennes, dimanche 9 juin. Dans cet électorat, la majorité présidentielle, qui avait été plébiscitée en 2019, connaît une chute brutale.

Une forte hausse du vote des catholiques pratiquants pour les listes situées à l’extrême droite. C’est l’un des enseignements majeurs du sondage Ifop (1) pour La Croix, réalisé dimanche 9 juin pour les élections européennes 2024. Près d’un tiers des catholiques pratiquants (32 %) s’est porté sur la liste conduite par Jordan Bardella – un score très proche de l’ensemble des Français, qui monte même à 37 % pour l’ensemble des catholiques. Un chiffre très largement supérieur aux 14 % obtenus chez les pratiquants par ce même Jordan Bardella lors des élections européennes de 2019.

Le glissement de l’électorat catholique pratiquant vers l’extrême droite se vérifie également par le score de la liste Reconquête ! menée par Marion Maréchal, qui a résolument joué la carte de la défense de « l’identité chrétienne » durant sa campagne : 10 %, alors qu’elle plafonne à 5,5 % au niveau national. Ainsi, les suffrages recueillis par l’extrême droite lors des élections européennes ont plus que doublé : 42 % en 2024, contre 18 % en 2019. Un score très proche des 40 % obtenus dans cet électorat en additionnant les résultats de Marine Le Pen, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan pour l’élection présidentielle de 2022. (…)

La Croix

Fdesouche sur les réseaux sociaux