Fdesouche

« On lui a volé sa fin de vie » : Claude, une octogénaire agressée en promenant son chien à Nice toujours entre la vie et la mort ; la jeune assaillante laissée libre sous contrôle judiciaire (Màj : Sandra, sa fille, témoigne)

31/01/2024

La maman de Sandra Salas a été violemment agressée par une femme place Arson à Nice, mercredi 24 janvier, alors qu’elle promenait son chien. Elle se trouve entre la vie et la mort.

Claude Kojic gît sur son lit de l’hôpital Pasteur 2. La malheureuse, qui n’est plus que l’ombre d’elle-même, doit fêter ses 81 ans le 3 février prochain. Rien ne permet d’affirmer qu’elle survivra jusque-là. Son pronostic vital est engagé. L’octogénaire du quartier de Riquier, à Nice, se trouve entre la vie et la mort depuis sept jours et cette terrible agression subie en promenant son chien, place Arson(1). Sa fille, Sandra, lui a rendu visite ce mardi à l’hôpital Pasteur 2.

« J’ai le sentiment que si ma mère avait été de la famille d’un membre du gouvernement, cette femme serait sous détention provisoire. Aujourd’hui, j’ai foi dans la police, mais certainement pas foi en la justice. »

[…]

Nice-Matin


29/01/2024

On le sait, une vie peut basculer pour un mauvais regard. Mais aussi pour une histoire en apparence banale.

Mercredi dernier, une violente dispute a éclaté entre une octogénaire, qui promenait son chien, et une autre femme qui, elle aussi, sortait le sien. L’altercation s’est produite avenue de la République.

La dispute a dégénéré et l’octogénaire a été rouée de coups par l’autre femme. Au point que le pronostic vital de la victime a été engagé.

L’agresseuse a été interpellée et placée en garde à vue. Selon le procureur de la République de Nice, Damien Martinelli, qui confirme les faits, elle a été déférée et mise en examen pour “violences volontaires sur personne vulnérable suivies d’infirmité permanente”.

Une information judiciaire a été ouverte ce dimanche de ces mêmes chefs et un juge d’instruction désigné.

La mise en cause a été placée sous contrôle judiciaire après passage devant le Juge des libertés et de la détention (JLD).

Nice-Matin

Fdesouche sur les réseaux sociaux