Fdesouche

(…) Au cours des nuits de mercredi à jeudi et de jeudi à vendredi, les véhicules personnels de deux agents du centre pénitentiaire de Laon ont été incendiés, non loin des domiciles de ces fonctionnaires. Ces biens appartiennent à un capitaine et à un surveillant. Pour leur syndicat, l’UFAP-Unsa (Union fédérale autonome pénitentiaire – Union nationale des syndicats autonomes) qui s’est fendue d’un communiqué vendredi soir, il s’agirait « d’actes de vengeance commandités directement par des détenus ».

Ces hypothétiques représailles seraient liées à « une récente fouille de cellule ». Et le syndicat de préciser : « Deux détenus aux lourds profils, […] avaient proféré des menaces envers les cinq personnels présents, en précisant clairement qu’ils connaissaient leurs adresses et que tout allait se régler à l’extérieur… » Le syndicat condamne « fermement ces actes très graves », et indique que l’un des deux prisonniers aurait déjà été transféré dans une autre prison. (…)

L’Union

Fdesouche sur les réseaux sociaux