Fdesouche

Roanne (42) : enquête contre un père accusé d’avoir tabassé un migrant guinéen arrivé clandestinement en France en 2022, qui a agressé sexuellement sa fille de 6 ans (MàJ : 18 mois de prison requis)

24/01/2023

Jugé pour violences aggravées aux côtés de trois de ses amis, le père de famille a reconnu avoir voulu se faire justice lui-même après l’agression de sa fille de 6 ans.

Le procureur de Roanne a requis 18 mois de prison dont 6 à 9 mois avec sursis probatoire de 2 ans contre un père de famille qui avait lynché l’agresseur sexuel présumé de sa fille de 6 ans, une peine aménageable.

[…]

BFMTV


28/10/2022

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant les portes du tribunal pour soutenir les quatre protagonistes, se massant un temps devant le parking du Palais de Justice pour guetter leur arrivée. Tous ont promis d’attendre là jusqu’à leur libération.

[…]

Le père et ses trois amis ne sont pas inconnus de la justice. Le père notamment, qui avait été condamné en 2014 à quatre ans de prison, dont un avec sursis, pour le braquage d’un bureau de tabac à Roanne. Son avocat, Me Canis, du barreau de Clermont, a déclaré à nos confrères de BFMTV : “Il  a beaucoup changé, évolué, l’homme d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui d’hier“, plaide Me Canis, qui l’avait défendu en 2014.

La Montagne


27/10/2022

Selon le parquet de Roanne, les quatre hommes en garde à vue sont « tous connus de la justice, avec des casiers judiciaires très chargés pour certains, notamment pour trafic de stupéfiants ».

Le père de la fillette a ainsi déjà été « condamné en octobre 2014 à quatre ans de prison, dont un an avec sursis », une peine assortis de trois ans de mise à l’épreuve pendant trois ans pour le braquage, en décembre 2012, d’un bar-tabac de Roanne avec trois complices dont il n’a jamais révélé le nom. Il avait également été condamné à une interdiction de paraître à Roanne et à une interdiction de porter une arme pendant cinq ans.

Sud Ouest


Le père d’une enfant de six ans et ses trois amis, soupçonnés d’avoir roué de coups un adolescent de 16 ans accusé d’avoir agressé sexuellement sa fillette à Roanne, seront jugés par le tribunal correctionnel au début de l’année 2023, a appris franceinfo de source judiciaire ce jeudi. Le parquet requiert leur placement sous contrôle judiciaire en attendant cette date.

[…]

Franceinfo


Aidé de trois amis, un père avait retrouvé l’adolescent soupçonné d’avoir réalisé des attouchements sexuels sur sa fille de six ans. Il est suspecté de l’avoir roué de coups et fouetté à l’aide d’un câble électrique avant d’appeler la police.

Le père de famille qui a reconnu avoir roué de coups un mineur isolé de 16 ans soupçonné d’avoir agressé sexuellement sa fillette de 6 ans, a été placé en garde à vue ce jeudi matin au commissariat de Roanne (Loire), où il était convoqué, a indiqué le parquet. Trois de ses amis ont également été placés en garde à vue, ils auraient eux aussi frappé l’adolescent lorsqu’ils l’ont arrêté.

[…]

Actu17 / Franceinfo


25/10/2022


Le père de la petite fille de 6 ans qui aurait été agressée sexuellement par un adolescent de 16 ans à Roanne est sous le coup d’une enquête pour violence sur l’agresseur présumé.

Le procureur a décidé de s’auto-saisir. Une enquête a été ouverte contre le père de la petite fille qui aurait été victime d’une agression sexuelle par un jeune de 16 ans à Roanne, a appris BFMTV de source judiciaire.

L’enquête porte sur des faits “violences aggravées en réunion commises avec une arme par destination”. Pour ces faits le père encourt cinq ans de prison. A l’heure actuelle, aucune plainte n’a été déposée, ni par le jeune ni par le département.

BFMTV



Un garçon âgé de 16 ans s’est introduit par effraction dans le logement d’une famille dans la nuit de jeudi à vendredi. Il est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une fille âgée de 6 ans. Le père de cette dernière l’a retrouvé et violemment frappé vendredi.

(…) Il monte au 1er étage, où se trouvent la chambre des parents et celle de leur petite fille âgée de 6 ans. Selon les premiers éléments relatés à BFMTV, le garçon entrée dans la chambre de la petite et s’adonne à des attouchements de nature sexuelle.

(…) Le père de l’enfant raconte ensuite ce qui s’est passé à des amis et des voisins. L’un deux lui confie alors avoir vu un jeune traîner dans le quartier à plusieurs reprises. Il ressemblait à la description que sa femme en avait fait.

Passage à tabac

Le père décide alors, avec trois amis et voisins, d’effectuer une surveillance dans le quartier. Dès le vendredi soir, ils remarquent un jeune homme dans le quartier, à proximité du pavillon des parents. L’individu est alors interpellé et maîtrisé par les quatres personnes, puis pris en photo et reconnu par l’épouse qui l’avait aperçu le soir des faits.

Le père, rejoint par ses amis et un voisin, le passe alors à tabac à coups de pieds, de barre de fer et de câble électrique, selon les informations de BFMTV. Une fois la police sur place, le garçon est conduit à l’hôpital, où les médecins lui délivreront 10 jours d’ITT. Une source proche du dossier a affirmé à BFMTV que si les policiers n’étaient pas arrivés, le garçon serait sans doute mort.

(…) BFMTV


24/10/2022

Un mineur de 16 ans a été mis en examen pour agressions sexuelles aggravées sur mineur de moins de 15 ans par un juge d’instruction de Roanne, selon des informations recueillies par Le Progrès. Et placé en détention provisoire sur décision du juge des libertés et de la détention conformément aux réquisitions du parquet, ce dimanche après-midi. Le jeune homme est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une fillette de 6 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le quartier du Mayollet.

Le mis en cause, un mineur isolé de 16 ans qui est arrivé à Roanne depuis une quinzaine de jours, aurait pénétré dans une maison de la rue Jacqueline-Bussery, perpendiculaire au boulevard de Thiers. Il serait monté au premier étage, avant d’entrer dans une chambre et de se livrer à des attouchements sur la fillette de 6 ans qui s’y trouvait.

[…]

Mais l’enquête a trouvé un dénouement rapide et inattendu. Puisque le suspect a été interpellé la nuit suivante, alors qu’il rôdait autour la maison de la petite fille où le père de la victime, aidé par des voisins et amis, avait mis en place une surveillance. Le jeune homme aurait été sévèrement molesté par le père de famille, puisqu’un médecin lui a prescrit 10 jours d’ITT (interruption totale de travail) lors de son passage à l’hôpital avant son placement en garde à vue.

Lors de ses auditions, le mis en cause aurait nié les faits qui lui sont reprochés. « Mais la mère de famille l’a reconnu formellement et nous avons d’autres éléments qui nous permettent de penser que c’est bien l’auteur présumé. Les investigations scientifiques qui seront menées sur les vêtements de la victime notamment dans le cadre de l’instruction devraient nous permettre de le démontrer formellement », précise Abdelkrim Grini. La peine de prison encourue pour des faits d’agression sexuelle aggravée est de 10 ans.

Le Progrès


Fdesouche sur les réseaux sociaux