Fdesouche

Belgique: le président du parti centriste accusé d’avoir “rompu la charte pour la démocratie”, il a retweeté par mégarde la vidéo du saccage de la toile de Van Gogh postée par un animateur de Fdesouche (MàJ)

18/10/22

Pierre Sautarel, alias “Français de Souche”, a publié la vidéo de cette action avec le commentaire suivant : « Des activistes écolo-gauchistes viennent de saccager les tournesols de Van Gogh.» Et Georges-Louis Bouchez a repris la publication de Sautarel en ajoutant, je cite, « d’ignares imbéciles qui font énormément de tort à la cause climatique » fin de citation. Alors qu’on se mette d’accord, le débat ne porte pas sur le fond du message. Que Georges-Louis Bouchez condamne cette action, c’est évidemment son droit. Le problème, c’est le partage d’un contenu qui est ouvertement d’extrême droite. On n’est plus dans la rupture du cordon sanitaire, on est carrément dans la publicité gratuite. Georges-Louis Bouchez passe suffisamment de temps sur Twitter pour savoir ce qu’il fait.

(…)

Il y a 5 mois, le 8 mai, Georges-Louis Bouchez, Paul Magnette, Maxime Prévot et François De Smet avaient signé une charte pour la démocratie. Un document où tous les partis s’engageaient à combattre l’extrême droite et à ne pas débattre avec elle. Le seul à avoir refusé de signer, c’était Raoul Hedebouw. L’article 9 de cette charte dit ceci : « Ne pas répercuter des propos dans la presse ou sur les réseaux sociaux aboutissant à banaliser des propos à caractère discriminatoires, xénophobes, racistes ou antisémites ou des propos tenus par des personnes vivant en Belgique ou à l’étranger qui promeuvent manifestement des idées d’extrême droite. » Manifestement des idées d’extrême droite, il faudrait avoir très peu de culture politique pour ne pas saisir que “Français de souche” relève bien de cette catégorie.

À l’évidence, Georges-Louis Bouchez a donc rompu la charte pour la démocratie qu’il a lui-même signée. Et il serait sain qu’il puisse le reconnaître et s’en excuser ou donner des explications. De notre côté, on s’étonne que les autres signataires de cette fameuse charte n’estiment pas nécessaire de réagir. Et qu’il n’ait pas fallu 6 mois pour que ce document, négocié au plus haut niveau des partis francophones, finisse finalement dans une corbeille à papier.

BX1 

15/10/22

L’inimitié entre l’ancien porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 et le président des libéraux francophones (NDFdS : équivalent du centre-droit en France) ne date pas d’hier. Les deux se sont déjà écharpés à plusieurs reprises sur Twitter, ce qui avait d’ailleurs poussé Emmanuel André à bloquer son interlocuteur.

Vendredi soir, l’escalade est encore montée d’un cran, Emmanuel André accusant Georges-Louis Bouchez de “promouvoir ouvertement le fascisme.” En cause, un retweet de GLB de la vidéo de l’attaque d’un tableau de Van Gogh par des activistes, partagée par Pierre Sautarel, le fondateur du site d’extrême droite français Fdesouche. “D’ignares imbéciles qui font énormément de tort à la cause climatique…”, a fustigé le libéral, qui a par ailleurs retweeté d’autres comptes à propos de cet incident, notamment celui de son homologue flamand Egbert Lachaert ou encore François Gemenne, coauteur du rapport du Giec sur le climat.

“En faisant la promotion du site fasciste français le plus populaire, Bouchez fait l’aveu qu’il est incapable de réinventer un projet libéral face aux défis que vit notre société. Il est dans l’attaque perpétuelle car il n’a plus rien à apporter. Alors, il glisse vers l’extrémisme”, ajoute Emmanuel André.

(…)

7 sur 7

Merci à Thundinien.

En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux