Fdesouche

« J’ai vu une banalisation de la violence au sein des transports » : témoigne Cédric, agent de sûreté à la RATP depuis plus de 10 ans

Le ministère de l’Intérieur a dévoilé, ce jeudi 15 septembre, les chiffres des vols et actes de violence dans les transports en commun. Maxime, un agent de sûreté de la RATP (GPSR) est épuisé et découragé par son métier.

LE PROFIL DES AGRESSEURS EST SOUVENT LE MÊME

Les colliers, montres, bracelets ou encore sacs à main constituent très souvent des cibles pour les agresseurs et leurs détenteurs des proies : «Il y a beaucoup de vols à l’arraché. Les auteurs n’hésitent plus maintenant à porter des coups, mettre des coups de gazeuses et menacer avec des armes. Il n’hésitent plus du tout», explique Maxime.

Un profil revient très régulièrement, souligne encore cet agent de la région parisienne : «Ce sont souvent des personnes immigrées souvent clandestines. Même des mineurs clandestins isolés».

[…]

CNews


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux