Fdesouche

La chanteuse Aya Nakamura et son compagnon, le producteur de clips Vladimir Boudnikoff, ont été placés en garde à vue samedi 6 août au commissariat de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), pour des faits de « violences réciproques ». À l’issue de leur interrogatoire, les deux se sont vus remettre une convocation judiciaire pour « violences par conjoint ayant entraîné une incapacité de travail de moins de huit jours », confie une source judiciaire. Ils seront jugés en novembre devant le tribunal correctionnel de Bobigny.

[…]

Une perquisition a ensuite été menée dimanche au domicile du couple et les forces de l’ordre ont découvert une arme factice, une carabine, 14 000 euros et trois pieds de cannabis. Les deux amis de la chanteuse, entendus, ont été remis en liberté. Aya Nakamura et Vladimir Boudnikoff ont également été examinés par des médecins d’une unité médico-judiciaire et se sont vus prescrire, chacun, « trois jours d’incapacité temporaire de travail (ITT) », d’après une source judiciaire. La nature de leurs blessures n’a, en revanche, pas été révélée.

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux