Fdesouche

Attentat islamiste et homophobe à Oslo : Zaniar Matapour, né en Iran et suivi par les renseignements norvégiens, tire à l’arme automatique dans plusieurs lieux dont un bar gay, 2 morts et 21 blessé, la Pride annulée (Màj)

01/07/2022

Zaniar Matapour

Photo du terroriste islamiste d’Oslo, Zaniar Matapour. Selon le renseignement norvégien, Arfan Bhatti est maintenant lié à l’affaire. Il serait parti au R-U le 4 juin dernier, selon le renseignement britannique, il serait actuellement au Pakistan.

Arfan Bhatti

Le chef du renseignement norvégien, a confirmé au média Dagbladet que l’environnement islamique extrême en Norvège a récemment consacré beaucoup d’énergie à la rhétorique de la haine contre les homosexuels et d’autres personnes faisant partie de l’environnement queer.

Bien que Zaniar Matapour Matapour ait jusqu’à présent refusé d’être interrogé, l’enquête aurait renforcé la théorie de la police et du renseignement norvégien selon laquelle il s’agissait d’une attaque planifiée contre Pride et la communauté queer.

La police d’Oslo et le PST, réfléchissent à l’opportunité d’émettre une notice rouge d’Interpol, pour arrêter Arfan Bhatta.

[…]

Dagbladet


26/06/2022


À 1 h 14 du matin, Zaniar Matapour a déposé un sac sur le trottoir dans le centre d’Oslo, a ramassé une arme et a ouvert le feu. Quelques minutes plus tard, des civils ont lutté contre le tireur : « Ils ont presque sacrifié leur propre vie », dit Andreas Blix, qui a assisté à l’arrestation depuis la fenêtre de son hôtel.


Le Premier ministre norvégien Jonas Gahr Støre s’est adressé à la nation en mémoire des victimes d’Oslo : « Je sais que beaucoup de musulmans norvégiens se sentent anxieux, ont peur d’être discrédités à cause d’un acte qui est si loin de leurs valeurs. Nous sommes unis. »

Jonas Gahr Støre

Expressen


Selon les informations de VG, Matapour avait ensuite été arrêté par la police dans le cadre d’une manifestation du SIAN à Stovner à Oslo en avril.

En Norvège, le groupe “Stop Islamisation of Norway” (SIAN) à fait une manifestation ou ils comptaient brûler un Coran eux aussi, protégé par la police. Le 23 avril 2022.

Contre-manifeste violente de musulmans aux cris “d’Allah Akbar”

Zaniar Matapour était alors dans une voiture avec l’islamiste clé Arfan Bhatti, 44 ans, selon les informations de VG.

VG rapporte que Zaniar Matapour a été signalé pour possession d’un couteau dans le cadre de la manifestation SIAN.

« Je comprends que l’épisode auquel PST fait maintenant référence et qui les a amenés à contacter l’accusé en mai était qu’il avait participé à une manifestation contre SIAN brûlant le Coran sur une rue publique », a écrit l’avocat de la défense de Zaniar Matapour, John Christian Elden, dans un SMS à VG.

Arfan Bhatti

Arfan Bhatti a été condamné à plusieurs reprises, notamment pour violence. Il a également été acquitté devant le tribunal de plusieurs chefs d’accusation, notamment de planification du terrorisme. Arfan Bhatti a été l’un des dirigeants du groupe controversé The Prophet’s Ummah. Vous pouvez en savoir plus sur Bhatti ici.

VG

Le 14 juin, moins de deux semaines avant l’attaque d’Oslo, Arfan Bhatti a publié un drapeau de la Fierté en feu sur Facebook, rapporte Dagbladet. Dans le post, il a également écrit un texte appelant au meurtre des homosexuels.

Facebook

Rien n’indique que Arfan Bhatti ait un lien quelconque avec la fusillade à l’extérieur du pub londonien. Mais selon VG, lui et Zaniar Matapour sont en contact depuis 2015, ce que PST et la police d’Oslo auraient dû avoir des données scientifiques.

Ni la TVP ni la police n’ont commenté les données.

Dagblade


25/06/2022

L’incident est considéré comme un acte de terrorisme islamiste extrémiste.

Zaniar Matapour, qui a été accusé de meurtre, de tentative de meurtre et d’actes de terrorisme, a déjà été condamné à plusieurs reprises.

Le Service de sécurité de la police (PST) est également au courant de lui depuis plus tôt, a déclaré le chef du PST, Roger Berg, lors d’une conférence de presse.

PST (Le Politiets Sikkerhetstjeneste est un service de renseignements norvégien chargé de la sécurité intérieure et du contre-espionnage) considère la fusillade de samedi soir comme un acte de terrorisme islamiste extrémiste.

Pas plus tard qu’en mai 2022, le PST s’est entretenu avec Zaniar Matapour, au sujet du fait qu’il a montré de l’intérêt pour les marques et les déclarations qui ont offensé l’islam.

« PST a été au courant de l’auteur depuis 2015, avec des inquiétudes qu’il se radicalise et a rejoint un réseau de contact islamiste extrême en Norvège », a déclaré le chef du pst, Roger Berg.

TV2 / NRK


Lors d’une conférence de presse au district de police d’Oslo samedi matin, la police a déclaré que l’auteur de la fusillade dans les bars Per on the Corner et Londres (Bar Gay) est un citoyen norvégien né en Iran.

Il est poursuivi pour meurtre, tentative de meurtre et actes terroristes, précise Christian Hatlo. Il souligne qu’il s’agit d’une accusation préliminaire et qu’elle pourra être modifiée au fur et à mesure de l’avancement de l’enquête. « Il a 42 ans et je sais que c’est à Oslo qu’il a un titre de séjour », dit-il.

La police d’Oslo déclare qu’elle travaille désormais en étroite collaboration avec la PST (Le Politiets Sikkerhetstjeneste est un service de renseignements norvégien chargé de la sécurité intérieure et du contre-espionnage). Ils ne peuvent rien dire de concret sur les raisons pour lesquelles il était connu pour PST, ou quand il aurait dû être sous les projecteurs de PST.

VG


Le suspect était connu du PST : “Le Politiets Sikkerhetstjeneste est un service de renseignements norvégien chargé de la sécurité intérieure et du contre-espionnage”

« Il a été inculpé de meurtre, de tentative de meurtre et d’actes de terrorisme », a déclaré le procureur Christian Hatlo lors d’une conférence de presse au siège de la police groenlandaise.

L’homme est un citoyen norvégien et est originaire d’Iran.

NRK

La police affirme qu’il a été condamné pour port d’un couteau, infractions liées à la drogue et agression physique.

La police décrit l’arrestation comme quelque chose d’héroïque, où ils ont dû courir après l’homme dans la rue. Plusieurs civils auraient été impliqués dans l’arrestation – ils sont félicités par la police.”

VG

Oslo

« Tout indique maintenant qu’il y avait seulement une personne qui a commis ce geste », a déclaré un responsable de la police, Tore Barstad, lors d’un point de presse. Les effectifs ont cependant été renforcés dans la capitale pour faire face à d’autres incidents, a-t-il ajouté.

La police a reçu les premiers signalements à 1h14 et le suspect, un norvégien d’origine iranienne, a été arrêté cinq minutes plus tard, a-t-il indiqué. Sur une vidéo filmée par un téléphone portable et diffusée par le journal Verdens Gang (VG), on voit trois policiers maîtriser un homme à terre.Des civils ont aidé à la capture du suspect ainsi qu’aux premiers soins, selon la police qui a salué « une contribution héroïque ».

La fusillade s’est produite près du club gay London Pub, du club de jazz Herr Nilsen et d’un point de vente de nourriture à emporter. Des responsables de la police ont décidé d’annuler la marche des fiertés qui devait avoir lieu à Oslo ce samedi après-midi. « Tous les évènements liés à la Oslo Pride sont annulés », écrivent les organisateurs de l’événement dans un communiqué publié sur Facebook.

[…]

Le Parisien


Vidéo et image de l’arrestation du suspect :


La fusillade à Oslo fait l’objet d’une enquête en tant que crime terroriste.

L’incident fait l’objet d’une enquête en tant que terrorisme, a déclaré la police dans un communiqué de presse vers 8h30 samedi. La police annonce une conférence de presse à 9h00 au Groenland.

Dagbladet


La Marche de la Fierté, qui devait se tenir à Oslo aujourd’hui, est annulée, déclare l’organisateur :


Facebook

Olav Roenneberg, un journaliste de la chaîne publique norvégienne NRK, a déclaré avoir été témoin de la fusillade : « J’ai vu un homme arriver sur le site avec un sac. Il a pris une arme et a commencé à tirer »

9News

La fusillade s’est produite aux alentours de 1 heure (heure locale) en trois endroits rapprochés, dont un bar gay, en plein centre de la capitale norvégienne. La police a fait état de deux morts et de 14 blessés, et précisé que deux armes avaient été saisies.

« Tout indique maintenant qu’il y avait seulement une personne qui a commis ce geste », a déclaré un responsable de la police […]

La police a reçu les premiers signalements à 1 h 14 et le suspect a été arrêté cinq minutes plus tard […]

Des responsables de la police se sont réunis pour réfléchir à l’impact de cette fusillade sur la tenue de la marche des fiertés, qui doit avoir lieu samedi après-midi à Oslo. […]

Un autre témoin a évoqué auprès de VG l’emploi d’une arme automatique – une information que la police n’a pas confirmée – et parlé d’« une scène de guerre »« Il y avait au sol plein de blessés qui avaient des blessures à la tête », a-t-il dit. […]

Le Monde


En Lien :

En 2018, la Norvège avait banni les armes semi-automatiques à partir de 2021 :


Fdesouche sur les réseaux sociaux