Fdesouche

Fontenay-aux-Roses (92) : Les habitants d’une barre HLM “hantée” demandent un relogement d’urgence… “Je suis musulman. Nous, on croit à la sorcellerie” (MàJ : relogés en priorité)

27/06/2022

Depuis que Le Parisien a révélé l’histoire de ces locataires affirmant voir des fantômes dans leurs appartements HLM, les curieux défilent en nombre dans leur cage d’escalier. Leur demande de relogement d’urgence semble en tout cas avoir été entendue par Hauts-de-Seine Habitat.

Le Parisien

23/06/2022


16/06/2022

13/06/2022


12/06/2022

Ils ont écrit au maire de la commune le 23 mai pour leur faire part des phénomènes surnaturels auxquels ils affirment assister. Un “fantôme” serait à l’origine de bruits étranges, d’ombres et de lumières mais aussi de maladies.
 
Le 23 mai dernier, une missive atterrit dans la boîte à lettres du service logement de la mairie de Fontenay-aux-Roses, dans les Hauts-de-Seine. Elle fait état d’une demande de “relogement d’urgence”, émanant de dix habitants d’une barre HLM dans le quartier des Blagis. Rien d’anormal et encore moins de paranormal pour le moment. Jusqu’à la lecture du motif.
 
Les signataires, révèle Le Parisien, soutiennent dans cette lettre que leur immeuble est “hanté”. Du 1er au 5e étage d’une même cage d’escaliers, ils affirment sentir “une présence”, voir des ombres et des lumières, entendre des bruits étranges…
 

“Tous les locataires concernés par cet incident pourront justifier de ce qu’ils ont vu, à savoir des fantômes apparaître dans nos appartements et dans l’immeuble, plaident les auteurs du courrier à la mairie. Suite à cela, presque toutes les familles sont malades et touchées avec leurs enfants.”

“Nous, on croit à la sorcellerie”

Interrogée par nos confrères, Souad, une résidente dont le fils est suivi en psychiatrie depuis une tentative de suicide, défend cette version: “Je peux être folle, tu peux être folle, mais tout l’immeuble ne peut pas être fou”.

Un autre résident convient tout à fait de l’existence de ce que certains décrivent comme des fantômes et d’autres comme des djinns, ces créatures surnaturelles issues de l’islam. “Par rapport à ma croyance, je sais qu’il peut se passer des choses. Je suis musulman. Nous, on croit à la sorcellerie”, pose-t-il.

Au point même, pour certains, d’en parler avec un imam. Souad affirme que ce dernier lui a conseillé de déverser du sel au seuil de son logement pour éloigner les présences paranormales et de trouver réconfort dans le Coran.

(…) BFMTV

(Merci à BB)


Fdesouche sur les réseaux sociaux