Fdesouche

Paris : accusée d’islamophobie pour avoir demandé à une élève de retirer son voile, la CPE du lycée Charlemagne menacée de mort, elle porte plainte (MàJ : La délatrice est militante de l’UNEF)

21/06/22

20/06/22

La CPE et le lycée sous protection

Depuis l’assassinat en octobre 2020 de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, la mise en danger de la vie d’autrui par la diffusion d’informations sur la vie privée, familiale et professionnelle est devenue un délit.

Les enquêteurs, qui veulent « aller vite pour couper la dynamique » du harcèlement, ont d’ores et déjà entendu la CPE et l’élève. Cette dernière n’est pas mise en cause, a-t-on précisé de source policière.

La fonctionnaire et son établissement font l’objet d’une « sécurisation et d’une vigilance » particulières de la part de services, a-t-on précisé de source proche du dossier. Le rectorat n’a pas répondu aux sollicitations de l’AFP.

Le Progrès


19/06/22

Témoignage de l’étudiante voilée dans un média d’extrême-gauche soutien d’Anasse Kazib :

Wikipedia


Une plainte a été déposée auprès du parquet de Paris pour des menaces de mort proférées à l’encontre d’un membre du personnel d’éducation du lycée Charlemagne, dans le 4e arrondissement de la capitale, a appris Le Figaro de sources concordantes. Une conseillère principale d’éducation a été la cible d’attaques sur les réseaux sociaux à la suite d’une altercation avec une élève qui aurait refusé de retirer son voile pour passer l’examen du baccalauréat.

Le jeudi 16 juin, une candidate d’un lycée parisien se présente à son centre d’examen – le lycée Charlemagne – pour l’épreuve du baccalauréat de français. Mais cette dernière est voilée, ce qui contrevient à la loi de 2004 sur le port des signes religieux à l’école. Selon les éléments recueillis par l’académie, l’adolescente aurait refusé d’ôter son voile pour pénétrer dans l’établissement et procéder aux vérifications d’identité habituelles, et ce, «malgré les rappels à la loi effectués à plusieurs reprises par le personnel de la vie scolaire présent à l’accueil de l’examen». Ce refus aurait conduit à des échanges qualifiés de «tendus» entre l’élève et la CPE, avant que la candidate accepte finalement de retirer son voile et puisse être accompagnée à la salle d’examen. L’académie précise que la direction du lycée Charlemagne a «veillé à établir un contact» avec l’établissement d’origine de l’élève ainsi que sa famille.

(…) Le Figaro


17/06/22


Les accusations

⚠️⚠️CAS D’ISLAMOPHOBIE AUJOURD’HUI AU LYCÉE CHARLEMAGNE DE PARIS ⚠️⚠️
rt appréciés !!

Aujourd’hui comme beaucoup le savent le bac de français avait lieu. Ma copine dont je tairais le nom pour des raisons évidentes est donc partie passer son épreuve comme des milliers d’autres lycéens comme elle

(il faut savoir que le lycée Charlemagne n’est pas le nôtre mais pour je ne sais quelle raison nous passons nos épreuves dans des lycées différents)

elle arrive donc 45 min avant comme il est écrit sur la convocation et la cpe ainsi qu’un surveillant ouvrent les portes pour contrôler les convocations et les pièces d’identité

il faut savoir que ma copine est voilée et que dans mon lycée ça ne pose aucun souci, elle enlève son voile avant d’entrer, le remet juste devant et elle n’entre pas à l’intérieur avec. Personne ne lui a jamais rien dit dessus et c’est une fille très discrète qui ne pose pas

problème. Elle s’approche donc de la porte et la CPE lui tombe immédiatement dessus et lui dit d’un ton condescendant de retirer son « truc sur la tête ». Ma copine lui répond donc qu’elle comptais le faire et s’exécute.

Mais apparemment ça ne suffit pas et la cpe lui dit qu’elle n’entreras pas et la fait attendre sur le côté en n’oubliant pas de la bousculer (étais ce nécessaire ?)

ma copine ne comprend pas la situation et s’ensuit alors un long dialogue très violent entre les deux. La CPE est hystérique et hurle dans toute la rue. Elle assure à ma pote qu’elle ne passeras pas son épreuve et qu’elle « régleras son compte » quand tous les autres élèves

seront entrés. Ma copine lui rétorque donc qu’elle passeras bien son épreuve, qu’elle est dans ses droits et qu’elle connaît ses droits.

Au bout de très longues minutes le surveillant décide de s’en mêler et explique calmement à la CPE que l’élève a enlevée son voile et qu’elle est déjà assez stressée comme ça, qu’il ne faut pas en rajouter

Mais l’individu islamophobe décide maintenant de s’attaquer à son collègue en lui répondant méchamment de ne pas s’en mêler car « ça ne le regarde pas, c’est elle la cpe et c’est son lycée »…

toute cette scène a duré au total environ 50min selon les dires de ma copine, 50 min durant lesquelles elle s’est faite humilier et traiter comme un chien car elle avait devant elle un individu qui éprouve de la haine envers l’islam et un simple bout de tissu. Elle a même osé

dire à ma copine que venir voilée était de la provocation. Pour vous dire à quel point c’était choquant, durant ces 50min une commerçante de la rue qui entendait les hurlements s’en est carrément mêlée en demandant à la CPE d’où elle se permettait de s’adresser ainsi à une élève

ça c’était une petite aparté mais du coup au bout des 50min l’heure a forcément bcp tourné et l’épreuve va commencer. Ma copine demande à la cpe si elle peut enfin rentrer car tous les élèves sont entrés mais cette dernière ne lâche pas, elle continue dans sa lancée et arrache

la convocation des mains de ma copine. Ma copine récupère donc sa convocation et demander à la CPE de le lui demander poliment car ce n’est pas sa chienne

La Cpe redemande donc la convocation et amène mon amie dans la vie scolaire ou elle r conte a qui veut l’entendre que ma copine a tenté de defoncer la porte d’entrée du lycée afin d’y pénétrer avec son voile (???????????)

Pendant environ une vingtaine de minute la cpe part s’entretenir avec le principal puis elle ressort et dit à ma copine « va passer ton épreuve mais crois moi je vais bousiller ta vie »

Ma copine est donc arrivée à son épreuve et s’est vu amputer une demi-heure sur les 4h prévues. En plus de s’être faite humilier et manquer de respect elle a été handicapée par rapport aux autres élèves…

C’est inadmissible. Les propos lancés envers ma pote aujourd’hui sont d’une violence inouïe et j’ai fait ce thread pour que cette histoire puisse être entendue et je l’espère puisse arriver aux oreilles des autorités compétentes afin que la CPE ait les sanctions qu’elle mérite !

Si vous avez des témoignages similaires qui auraient pu se dérouler dans ce lycée de la part du même individu je suis preneuse mes dms sont ouverts mais je refuse que cette histoire ne soit pas entendu et même si ce thread ne prend pas d’ampleur au moins j’aurais élevé la voix

pour pointer du doigt une injustice.

Originally tweeted by Imân (@n3teraa) on 16/06/2022 à 20h41.


Fdesouche sur les réseaux sociaux