Fdesouche
Victime d’une agression, le député Aurélien Taché s’en prend aux policiers

15/02/2022

C’était jusqu’ici version contre version. Alors que la brigade anticriminalité de Niort s’était plainte à sa hiérarchie, début février, d’avoir été insultée par le député Aurélien Taché lors d’une intervention dans un bar, ce dernier avait nié, rétorquant qu’il était très énervé après avoir été agressé.

Le parquet de Niort a depuis ouvert une enquête et, selon nos informations, les images filmées par les gardiens de la paix et des badauds, les témoignages […]

(…)

Convoqué, son assistant parlementaire, Marius Esposito, ne s’est d’abord pas présenté devant les enquêteurs, puis il s’est ravisé. Finalement entendu, il confirmait qu’Aurélien Taché était très alcoolisé, qu’il avait eu une altercation avec une personne au comptoir du bar. Il avait appelé la soeur du député pour qu’elle vienne les chercher. Il n’avait pas entendu ce qui s’était dit à l’extérieur avec les policiers, étant trop éloigné. Contrairement aux premières déclarations de son entourage, Aurélien Taché ne s’est pas rendu à l’hôpital pour faire constater ses blessures. Mais il a obtenu deux jours d’ITT de la part d’un médecin, connu de sa soeur.

Le Point


09/02/2022

« Il a été agressé dans la rue, il est encore sous le choc ce matin, explique maître Jade Doucelin, l’avocate d’Aurélien Taché. Si les policiers ne l’ont pas placé en garde à vue, c’est parce qu’ils ont estimé qu’au vu de la situation ce n’était pas nécessaire. » Contacté sur son téléphone portable, l’ex-élu LREM affirmait être en réunion ce matin et assurait ne pas pouvoir répondre dans l’immédiat à nos sollicitations.

Pour les hommes de la brigade anticriminalité de Niort, c’est clair : ils ont été insultés par le parlementaire en des termes très crus et virulents. « Vous êtes des baqueux de merde », aurait dit Aurélien Taché, selon les fonctionnaires, qui ont indiqué à leur hiérarchie qu’il s’agissait de l’injure la moins grave que l’élu francilien a proférée ce soir-là. Ils étaient intervenus dans le quartier pour une bagarre dans un bar où se trouvait l’ex-supporteur d’ Emmanuel Macron. Selon eux, Aurélien Taché présentait des taches de sang sur sa chemise. « C’est bien lui, la victime, répète l’avocate. Nous sommes dans un événement de vie privée. » (…)

www.lepoint.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux