Fdesouche

Suite à la polémique, le drapeau de l’Union Européenne, installé sous l’Arc de Triomphe, a été retiré dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’il devait rester “plusieurs jours” (MàJ)

02/01/2021

Une polémique éclair. Installé le 31 décembre sous l’Arc de Triomphe en hommage à la présidence française de l’Union européenne le drapeau européen a été finalement été enlevé dans la nuit de samedi à dimanche. Un retrait précipité, alors que la durée initialement annoncée devait être de “plusieurs jours”.

BFMTV


01/01/2021



La candidate du Rassemblement national (RN) à la présidentielle Marine Le Pen annonce ce samedi déposer un recours en annulation et un référé-suspension “dans les prochains jours” concernant l’installation d’un drapeau de l’Union européenne (UE) en lieu et place du drapeau tricolore habituellement présent sur la voûte de l’Arc de Triomphe.

Marine Le Pen dénonce un “véritable attentat à l’identité de notre Patrie, tant ce monument honorant nos gloires militaires, abritant la dépouille du Soldat inconnu et qui constitue de fait un cénotaphe à la mémoire de tous les morts pour la France, incarne le cœur battant de notre Nation et de notre mémoire commune”, dans un communiqué de presse.

La présidente du RN pointe du doigt Emmanuel Macron, cette décision n’ayant “pu être prise que sur un ordre direct” du chef de l’Etat, selon l’élue d’extrême-droite.

BFMTV



Célébrant le début de la présidence française de l’Union européenne, le déploiement d’un gigantesque drapeau européen au-dessus de la tombe du soldat inconnu a fait réagir tous les candidats de droite à l’élection présidentielle.

Alors qu’habituellement c’est le drapeau français qui pavoise la célèbre arche parisienne, flottant au-dessus de la dépouille du Soldat inconnu, depuis quelques jours un gigantesque étendard européen l’a remplacé sous l’Arc de Triomphe. Il s’agit d’une des manifestations par lesquelles la France célèbre le début de sa présidence de l’Union européenne, qui commence ce samedi 1er janvier. D’autres lieux célèbres de la capitale se sont également habillés des couleurs de l’Europe à cette occasion, notamment la Tour Eiffel, ornée des douze étoiles retenues en 1986 comme le symbole de toutes les institutions européennes.

Depuis la Libération de Paris en 1944, l’habitude a été prise de laisser le drapeau français flotter sous l’arche : «Sous les autres présidences françaises du Conseil de l’UE, le tricolore a été maintenu ou à cohabité avec le drapeau de l’UE» précise l’historien Éric Anceau.

Il n’a donc pas fallu longtemps pour que l’apparition du drapeau européen, seul et en remplacement du drapeau français, fasse réagir de nombreux internautes, aussitôt suivis de tous les candidats de droite à l’élection présidentielle, sans exception.

Le Figaro



Fdesouche sur les réseaux sociaux